Pratique
Documents bretons
ARCHIVES
DE BRETAGNE
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

documents médiévaux bretons - Compte d'Aufroy Guynot, trésorier général de Bretagne, 1429-33
BNF Fr 11542

(# signifie Livre monnaie)

Ce sont les mises d'Aufroy Guynot, trésorier et receveur général de Bretagne en 1430 et environ.

Gages des gens M. Pierres pour demi-an fini le 30 juin 1431.

à Jehan de Tréal écuyer
à Rolland de Carné
à Robert de Callac
à frère Yves Le Roux

Gages des gens de M. Gilles

Pensions

à Mgr de Richemond à valoir sur le sire de    (sic), quel prend par an sur la comté de Nantes
à Mgr d'Estampes pareillement sur la pension qu'il prend sur la même comté
à Mme d'Estampes 500 #
à Mme de Laval 10 # par mois
à Mlle de Porhoet 10 # par mois
à Maistre Michel Baudouin, châtelain de Partenay
à Jehanne Dauvel demoiselle de Mme la duchesse
à Messire Jehan de Saint-Gilles, seigneur de Betton
à Thibaud de la Claretière conseiller du duc
à Jehan Chauvin conseiller du duc
à Charles de l'Espervier, général maistre des monnaies
à Guillaume Freslon, écuyer du duc
à Messire Jehan de Kermelleuc, chevalier et chambellan
à Pierres de la Marzelière, écuyer et chambellan
à Messire Charles le Scauff, capitaine de Vannes
à Éon de Kerouzéré, président de Bretagne
à Jehan Guiho, maistre d'hostel du duc
à Maistre Guillaume de Malestroit, retenu du conseil
à Maistre Raoul de la Moussaye, retenu du conseil
au vicomte du Fou
à Maurice de Kerloguen, retenu du conseil et auditeur des comptes
à Olivier de Cleux, écuyer, lieutenant du capitaine de Fougères
au sire de Chasteauneuf, capitaine de Fougères
à Jehan de Rosnyvinen, écuyer d'écurie
à Guillaume de Cusac, écuyer anglais avec le duc
à Tritan de la Lande, maistre de la fauconnerie et vénerie
à Alain de Duaut, à présent maistre de ladite fauconnerie, 1430
à Tritan de la Lande, fils dudit feu Tritan de la Lande, à présent de la vénerie du duc, 12 juillet 1431
à la reine d'Angleterre, mère de Monseigneur, par Messire Bernard de Montferrand, qu'elle lui avait donné de son don sur les revenus de la comté de Nantes selon son mandement pour certains plaisirs qu'il lui avait faits à la poursuite de son douaire en Angleterre et ailleurs, et dont le duc voulut que ce trésorier fît le paiement sur toutes les recettes pource que Mondit seigneur eut le gouvernement de ladite comté par lettres du 26 décembre 1429
à Pierre Pevain dit Gabriel, que le duc envoya devers le duc de Savoye lui porter lettres pour provoquer la journée prise sur le fait du mariage de Monseigneur le comte
au sire de Beaumanoir par mandement du 29 décembre 1429 pour le soudan de 15 hommes d'armes et 15 archers qu'outre le nombre précédent de 20 hommes d'armes et 20 archers ledit sire eut et tint en sa compagnie par le commandement de Mondit seigneur ledit mois, pource qu'on lui avait rapporté que ceux de Craon devaient courir brièvement en Bretagne jusques aux portes de Nantes pour aucuns déplaisirs qui leur avaient été faits sur ce qu'ils gardaient les marchands et grands chemins
au même pour distribuer par mandement du 10 janvier dudit an à 15 gens d'armes et 15 archers qu'il avait fait venir des partties de Sablé pour mener Monseigneur le comte de Rennes à Malestroit.
à Maistre Jehan Rat, chirurgien, venu vers le duc pour le guérir de la goutte
6 tasses d'argent doré donnés à l'archevêque de Tours venu vers le duc en ambassade de par le roi
une coupe, un gobelet et une aiguière d'argent doré donnés à Messire Regnaud Girard, maistre d'hostel du roi venu vers le duc en ambassade avec le dessusdit et Richard Flocaire (?), écuyer et bailli de Saint Lix, et François poursuivant du roi
à Amaury Marquien, Allain le Provost, écuyers du duc, et huit autres gentilshommes de son hostel qui le servirent pour la sûreté de sa personne durant les mois de décembre et de janvier 1429(30), esquels mois le duc voyagea es pays de rennais et en celles parties, par quoi pour plus grande sûreté lui convint avoir plus de gens pour l'accompagner que es autres mois précédents esquels il n'avait que 15 gens d'armes et 15 archers
à Jehan l'Abbé écuyer de Monseigneur d'Estampes, lequel le duc envoya le 7 janvier 1429(30) en ambassade devers le vicomte de Thouars pour traiter du mariage de Monseigneur Pierre de Bretagne avec la fille dudit vicomte
à Jehan Tirecoq écuyer venu vers le duc vers le duc de Bourgogne en ambassade et lequel le duc renvoya hâtivement devers son maître et devers Messire Jehan de Lucembourg pour certaines choses
à un héraut d'Angleterre nommé Richemond venu vers le duc en la compagnie de Messire Bérard de Montferrand
à Guillaume la Manne capitaine de gens d'armes auquel le duc ordonna partie de la conduite dudit Messire Bérard pour s'en retourner mtein (?) en Normandie
audit Messire Bérard par mandement du 6 janvier pour lui aider à supporter l'état de sa dépense à Dol où il séjourna longuement par faute de conduite, combien que le duc le lui eut promis faire, à ce qu'il n'en fit nul mauvais rapport, et que de bien au mieux et s'employait es affaires de Mondit seigneur envers la reine sa mère 50 #
par mandement du 4 février 1429(30) à Messire Rolland de Saint-Pou et Maistre Jehan Doguet, envoyés par le duc en ambassade devers le duc de Savoye pour traiter du mariage de Monseigneur le comte avec la fille dudit duc et de là à Rome devers le pape pour éliger à Mondit seigneur deux dîmes et traiter d'autres choses et de là aller vers le roi de Cécille en Ytalie lui savoir sa volonté du mariage de lui et de Mme Ysabeau de Bretagne, avec Montfort le poursuivant
à Jehan Janvier, chevaucheur d'écurie, par lettres du 17 mars 1429(30) que le duc envoya vers le duc de Bourgogne lui porter lettres
Philibert de Vaudri, écuyer de Monseigneur le connétable
à Tabouret chevaucheur que ce trésorier envoya de Nantes à Kemperlé devers le duc lui porter lettres que l'évêque de Saint-Mallou et autres ambassadeurs de Monseigneur en France lui écrivaient
à Tritan de la Lande par mandement du 2 décembre 1429 pour employer en la délivrance Pierre de Rieux, maréchal de France, prisonnier en Angleterre, 18700 #. Le duc mis sus un fouage de 41 sous par feu pour le fait de cette délivrance
au contrat de mariage faisant entre la fille aînée de M. d'Estampes et le fils du sire de Rieux
Messire Robert le Maczon, seigneur de Treves
à l'évêque de Saint-Mallo allant de par le duc en ambassade devers le roi de France à Gergeau pour aucunes affaires de Monseigneur touchant le bien public de son pays, par mandement du 27 février 1429(30), 600 #
à Tritan de la Lande grand maistre d'hostel allant udit ambassade avec Pierre de l'Hospital sénéchal de Rennes, Alain Coaynon secrétaire du duc et Ermine le héraut
à Jehan Périou écuyer du duc et capitaine de Succenio
à un chevalier venu en ambassade vers le duc de par le roi d'Espagne une coupe et une aiguière d'argent doré avec l'écuyer et un secrétaire
à Jamet Godart secrétaire du duc pour distribuer le premier de mai entre les gentilshommes de l'hostel qui le prirent au lit 50 #
à l'aumônier pour l'offrande du duc à Redon le 11 mai pour la nativité de Mgr le comte 17 # de Tournai à 20 sous 20 deniers la pièce et 36 livres de cire ouvrée en 35 cierges
à Bertran du Boisriou écuyer du duc et Geffroy Chausson écuyer de Monseigneur le connétable envoyés par mandement du 13 mai 1430 en ambassade vers le duc de Bourgogne. Ils emmenèrent avec eux Jehan Tirecoq, écuyer du duc, demeurant avec le duc de Bourgogne, lequel était venu en ambassade vers le duc de par le duc de Bourgogne
à Messire Jehan de Penhoet, amiral de Bretagne, à ce qu'il tienne la fête Saint Coulombier à Kemperlé par Monseigneur le comte, auquel autrement il conviendrait être de sa personne, pource que il en est allé
Guillaume de Nouallen écuyer du duc
Pierre Tromelin écuyer du duc et premier bouteiller
Guillaume l'Évesque, Pierre le Provoust, Jehan Roussel, Alain l'Abbé, Jehan Bertran, écuyers de Monsieur
le sire de Creulli chambellan du duc
Charles de la Villeaudrain premier écuyer du duc
à Maistre Guillaume de la Loherie conseiller du duc allant en ambassade à Rome par mandement du 14 juin 1430
à M. de Laval pour aider à payer la rançon son frère, du 17 juillet
à Bertrand du Boisriou écuyer pour aller en ambassade vers le duc de Bourgogne par mandement du 17 juillet 1430
à un chevaucheur du duc de Bourgogne nommé Lorraine venu vers le duc apporter lettres et nouvelles de la prise de la Pucelle
au sire de Coaisquen pour distribuer entre douze archers qu'il mit sus en la ville de Dol pour sûrement l'accompagner à conduire vers le duc Messire Thomas de Beaufort et autres Anglais en sa compagnie venant vers lui en ambassade
à Jehan de Bourneuf écuyer du duc qui fut conduire et ramener lesdits Anglais
à Briquelay écuyer venu audit ambassade avec ledit Messire Thomas
Messire Thomas Stere chevalier venu en la même compagnie
Item un héraut du pays d'Angleterre
à l'aumônier pour ses offrandes à Redon en ce présent mois au jour de la nativité de Monseigneur Pierre de Bretagne
au sire de Ramefort fils aîné du sire de Guéméné-Guingamp
au vicomte de la Bellière seigneur de Malestroit, par mandement du 18 juillet 1430, pour lui aider à soi acquitter vers les Anglais auxquels il a été longuement prisonnier
à Mme de Rieux par mandement du 5 août 1430 pour un voyage qu'elle avait fait devers le comte de Harcourt son père
à Yvon de Ploesquelleuc pour lui aider à payer sa rançon aux Anglais dont il a été longuement prisonnier
à Pierre la Chouë écuyer et Mallou roi d'armes encoyés par mandement du 17 août en ambassade à Cens vers le sire de la Trémoïlle
à Monseigneur le chancelier allant en ambassade devers le roi d'Angleterre et de là vers le duc de Bourgogne et le duc de Savoye avec Maistre Hervé Uguet archidiacre du Désert et conseiller du duc, Guillaume de Grandboais écuyer du duc, Allain Coaynon secrétaire, et Bretaigne, héraut
à Maistre Raoul Moreau, physicien du duc, par mandement du 13 septembre 1430, pour acheter un cheval et se tenir durant cette épidémie avec MM. ses enfants
donné un courserot au sire de Matignon afin de soi assentir au mariage de Pierre Eder avec Clémence du Boaisboessel
à André Spinolle marchand de Gennes par mandement du 1er octobre 1430, pour 15 aunes et demi de satin bleu figuré et broché d'or pour faire faire ue houppelande pour Mme Ysabeau de Bretagne pour ses noces. Une autre houppelande de velours cramoisi violet
à Messire de Richemond et d'Estampes, que le duc envoya en ambassade vers la reine de Sécille à Chantocé, touchant le mariage du roi de Sécille et de Madite dame Ysabeau. Avec Messires Jehan de Kermelleuc, Robert d'Espinay, chevaliers et chambellans, le sénéchal de Rennes et l'official de Vannes, ses conseillers
à Messire Pierre Eder, lesdits Messires Jehan de Kermelleuc, Robert d'Espinay, Raoul du Bouschet, chevaliers et chambellans, pour avoir chacun une robe de livrée des noces du sire de Laval, 400 #
à frère Yves Milben compagnon du confesseur du duc, pour offrir de par lui pour la dispense et absolution de certains vœux et promesses qu'il avait faits touchant le mariage dessusdit. À la chapelle Saint Antoine près Ploërmel 10 #, à l'église des Cordeliers de Vannes 10 #, à l'église Notre Dame du Bondon 10 #, aux Jacobins de Guérande 30 #, à ceux de Rennes 20 #, aux Jacobins de Morlaix 10 #, à l'abbaye d'Hennebont 10 #, aux Jacobins de Nantes 10 #, aux pauvres de l'hôtel de Monseigneur 10 # etc. (sic)
au trésorier pour envoyer hâtivement à la chapelle Saint Antoine près Ploërmel où il avait voué Mme Ysabeau 140 #
Pour robe de livrée, aux écuyers de Mme Isabeau de Bretagne dame de Laval et de Mlle de Rohan par mandement au 1er octobre 1430
à Jehan Vauferré, Guillaume de Rochefort, Guillaume du Hilliguit, Benoist de la Loyne, éciuyers de Mme Ysabeau
Pierre de Kerlimier écuyer de Mlle de Rohan
à Jehan Bouget secrétaire que le duc envoya vers la reine d'Angleterre sa mère en ambassade pour faire avec elle certains appointements touchant son douaire. Par mandement du 1er octobre 1430.
à Guillaume Freslon, écuyer du duc, qui l'envoya en ambassade vers le roi et la compagnie de Messire Jehan Chappelais avec Montfort poursuivant
à Maistre Jehan Doguet procureur général de Bretagne, que le duc ordonna à chevaucher par Bretagne en la compagnie des ambassadeurs du pape en éligeant les dîmes sur les gens d'église
à Eliot de Casaveill demeurant avec Messire Bérard de Montferrand par mandement du 29 décembre, pource qu'il allait en Angleterre devers la reine pour conclure l'appointement touchant la comté de Nantes
au vicaire de Vannes pour avoir fait les épousailles de Monseigneur de Laval et de Mme Ysabeau de Bretagne et avoir séjourné à Redon par long temps pour ce faire six jours et plus.
à un voiturier qui avait apporté de Nantes audit lieu de Redon les draps de noces à Jamet Godart secrétaire que le duc envoya de Notre Dame de Grâce à Fougères pour prendre les serments des bourgeois etc. et y mettre provision à la garde de la place pour nouvelles survenues que la reine de Sécille devait faire embler (?) une de ses forteresses pour ses dépens.
Jehan Guiho maître d'hôtel
Jehan le Bart maître d'hôtel
Jehan Baye écuyer de la duchesse
Hervé Elen écuyer de la duchesse
Guion de Rochefort écuyer de la duchesse
Michel de Partenay, Nicolas de la Chapelle, Jehan Kergonnan, Guillaume de la Bouteillerie, Jehan Beaumenoir, Guillaume de Kerneguez, officiers et serviteurs de la duchesse.
Messire Jehan Hingant, le duc lui donna un haubregeon.
à plusieurs compagnons et joueurs de la ville de Rennes pour avoir joué devant le duc le mystère de la Passion et Résurrection de Notre Seigneur, 27 août 1430.
à l'évêque de Léon confesseur du duc par mandement du 1er octobre 1430 pour lui aider à supporter ses charges durant le temps qu'il sera hors de son évêché pour cause de la mortalité.
à Monseigneur de la Trémoïlle a été payé de don de Monseigneur le duc la somme de 5000 # de Tournay
à Mallo roi d'armes envoyé à Chinon devers le sire de la Trémoïlle pour lui signifier l'allée de ses héritages et avancer sa venue devers Monseigneur, janvier 1430(1).
à Jamet Busson, envoyé par le duc vers M. le connétable à Partenai pour quérir son scellé et sûreté pour la venue dudit sire de la Trémoïlle.
à Montfort que le duc envoya hâtivement avec lui pour nous rapporter ledit scellé.
à Denisot Français, trésorier des guerres du roi, quel par plusieurs fois avait été devers le duc pour cause de la venue dudit sire de la Trémoïlle.
à Messeigneurs d'Estampes et de Rohan que le duc envoya à Chinon en otage pour ledit sire de la Trémoïlle.
à Poton de Saintrailles, capitaine de gendarmes, par mandement du 24 février 1430(1), venu à Chantocé vers le duc en la compagnie du sire de la Trémoïlle et afin qu'il soit et accompagne Monseigneur de Laval au voyage que brièvement il doit faire en France devers le roi et en sa guerre.
à M. le chancelier, Monseigneur de Malestroit, Messire Pierre Eder et autres du conseil du duc, lesquels ont été en ambassade à Chantocé, Rochefort et Angiers devers le sire de la Trémoïlle et autres gens du roi pour toujours entretenir les amitiés d'entre eux et bien de paix.
Item à Jehan l'Abbé qui fut en ladite ambassade.
à Messire Rolland de Saint-Pou, chevalier et chambellan, par mandement du 24 février 1430(1) pour 500 écus qu'il avait payés à Rome pour la dispense du mariage de Mme Ysabeau de Bretagne avec Monseigneur de Laval.
à un hôte d'Angiers pour la dépense d'un coursier que le pape a envoyé à M. le comte de Montfort.
à Charles Le Porc chevalier et chambellan, capitaine de Montauden, pour un voyage où le duc l'envoya pour faire démolir Manczon et Montauden.
6 tasses d'argent au sire de Peloc venu vers le duc en ambassade de par le roi d'Écosse, touchant le mariage de Monseigneur le comte de Montfort avec Simon Taillefer, écuyer écossais, et Gourlay, autre écuyer, et un autre.
à Monseigneur d'Estampes, le sire de Chasteillon et l'archidiacre du Désert, envoyés de par le duc en ambassade à Angiers vers la reine de Sécille, touchant le mariage de M. le comte.
au bâtard d'Orléans, venu vers le duc, 6 plats et 12 écuelles d'argent pesant 48 m 6 o à 8 # le marc.
à Bretaigne le héraut que le duc envoya à Rouen vers le comte de Warvic et de là en ambassade vers la reine et le cardinal d'Angleterre, porter lettres de par lui, touchant le bien public de Bretagne.
aux nourrices de la fille Monseigneur d'Estampes.
à Guillaume de la Bouteillerie que le duc envoya à Saint Jacques en Galice porter son offrande pour l'an 1431, ainsi que chacun an il a accoutumé de faire.
à Jehan l'Abbé, écuyer de Monseigneur d'Estampes, lequel le duc envoya vers la reine de Sécille et autres en ambassade.
le petit Babouin, gentilhomme de chambre.
à Jehan l'Abbé, écuyer de Monseigneur d'Estampes, lequel le duc envoya hâtivement à Poitiers devers le sire de la Trémoïlle avec Montfort le poursuivant qui avait ordre de rapporter réponse de ce que ledit Jehan aurait besogné.
au sire d'Oudon pour lui aider à supporter les charges qu'il avait eues durant le voyage que le duc fut au Ancenix avec MM. ses enfants et frères.
à Messire Jehan de Pontbriend pour aider à payer sa rançon aux Anglais dont il a été longuement prisonnier.
à Monseigneur d'Alanczon par mandement du 26 mai 1430, à valoir sur la somme de 30 000 # restant de la somme de 60 000 qu'autrefois M. le duc que Dieu pardonne promit au mariage faisant de feu Monseigneur d'Alanczon et de Mme Marie de Bretagne, père et mère de Mondit seigneur d'Alanczon.
à Monseigneur de Laval le 18 avril 1431 sur la somme de 4 000 # lui ordonnée par le duc pour employer en soudan des gens d'armes et de trait pour iceux mener et cionduire devers le roi et à son service en fournissant à certains appointements et scellé parlés et faits à Chantocé entre le duc, M. de Laval et M. de la Trémoïlle et autres gens du roi.
au duc à sa main à Redon le 17 mai 1431.
au chapitre de Saint-Brieuc pour aider à réédifier l'église, 400 #.
à À Ma Vie, poursuivant, envoyé à Paris et à Rouen devers le duc de Betfort, le comte de Warvich et le conseil du roi d'Angleterre.
à Stofrelan chevaucheur envoyé pour le duc en Flandre vers le duc de Bourgogne pour aucunes choses touchant M. de Laval au sire de Lohéac qui avait amené vers le duc des parties de Laval et de La Gravelle à Saint-Armel des Bouchaux le 16 mai 1431, 20 hommes d'armes et 20 archers pour la sûreté de sa personne lorsqu'il vint en pèlerinage.
à Messire Pierre Eder, l'archidiacre du Désert et Maître Jehan Prégent allant en ambassade devers la reine de Sécille.
au duc à Nantes le 4 juin 1431.
feu le sire de Rieux, 12 mai 1431.
à Olivier de Cleuz, écuyer du duc, par mandement du 19 mai, pour le récompenser d'aucuns services et diligences que lui et autres avaient fait pour le bien public de Bretagne touchant la prise de certains estradours anglais.
à Messire Robert d'Espinay, grand maître d'hôtel, par mandement du 10 avril 1431, 100 # à départir aux pauvres gens de la ville de Hédé, qui avaient ars leurs maisons pour les aider à les rebâtir.
à Monseigneur le chancelier envoyé en ambassade devers le roi et le sire de la Trémoïlle à Ambayze. Avec Maître Jehan Prégent, Alain Coaysnon et À Ma Vie poursuivant.
à Jehan seigneur de Monnoel pour aider à payer sa rançon aux Anglais.
à Pierres de Baulon, écuyer, qui a été longuement prisonnier des Anglais qui le prirent avec le vicomte de la Bellière es grèves du Mont Saint Michel.
à Bertrand Huchet, garde des petits coffres, pour porter à Monseigneur pour le distribuer entre ses pauvres officiers auxqueks il s'était rançonné de doute de être jeté en la fontaine, 20 #.
à Monseigneur le chancelier, Messire Pierre Eder, les archidiacres de Rennes et du Désert, Jehan Mauléon, Jehan Garin et Alain Coaysnon, envoyés en ambassade devers la reine de Sécille, touchant le mariage de Monseigneur le comte de Montfort.
à Guillaume de la Haie et Uguet de Billi, écuyers et conseillers de Mme de Touars, venus avec elle à Cliczon au contrat parlé du mariage de M. Pierre de Bretagne avec Mlle Franczoise de Touars, aînée fille de ladite dame.
au bailli de Saint Lix demeurant avec M. le connétable qui conduit ledit mariage de M. Pierre de Bretagne.
à Uguet de Triolly, Louys du Boais et Jehan Savary, écuyers demeurant avec Madite dame de Touars, et qui avaient aidé audit mariage conduire.
à André de Kercadiou, prisonnier aux Anglais.
à Monseigneur le chancelier, Maître Jehan Prégent, Alain Coaynon et Mallou envoyés par le duc le 5 août 1431 en ambassade vers le roi.
à Jehan Bouget, envoyé de par le duc en ambassade à Vernon et à l'île de Ré devers les sires de Montafilant et de Rostrenen.
au légat du pape étant à Nantes vers le duc.
à Messire Hervé de Malestroit, à ce qu'il se départît de l'octroi que le duc lui avait fait de la capitainerie de Jugon après le décès de Messire Jehan de la Chapelle, et laquelle garde le duc donna au sire de Chasteillon, 100 #.
à Monseigneur de Richemond par mandement du 28 août 1431, pour être venu à Nantes aux noces de Monseigneur le comte de Montfort.
à Ainsi le vieil, poursuivant de M. Pierre de Bretagne, envoyé le 16 août 1431 par le duc devers le roi d'Angleterre à Rouen et de là au siège de Louviers devers les sieurs étant audit siège leur porter lettres touchant la course que les Anglais d'Avranches avaient faite devant Saint Mallou et au pays de Poulet.
Dès le 14 dudit mois, l'évêque de Dol, le sire de Coaisquen et ce trésorier envoyaient un message à Godart que le duc avait envoyé vers le roi d'Angleterre pour le porter à demander réparation de cette course.
à l'aumônier de M. le duc pour faire offrir par Monseigneur Gilles de Bretagne le jour des noces M. le comte à l'église des Cordeliers de Nantes 40 #, à l'église des Jacobins 10 #, à l'église des Carmes 10 #, à l'église de la M(...) 50 sous, à l'hôpital de Toussaint 50 sous, et à l'hôpital de Saint Yves 50 sous.
à Tabouret chevaucheur envoyé par le duc à Avranches porter lettres au lieutenant dudit lieu, touchant la course susdite.
à Jamet Godart envoyé en ambassade vers le roi d'Angleterre à Rouen et À Ma Vie pour demander réparation de ladite course.
à Monseigneur le chancelier, Messire Pierre Eder, Maître Jehan Prégent et Alain Coaynon, conseillers et secrétaire du duc, et Mallou son roi d'armes, envoyés en ambassade vers le roi en la compagnie de la reine de Sécille pour traiter de la paix et appointement entre le roi et M. le connétable.
à Jehan de Mauléon, venu vers le duc en ambassade de par le marquis de Ferrare pour traiter du mariage de M. Gilles de Bretagne avec la fille dudit marquis.
joyaux donnés aux noces de M. le comte par mandement du 10 octobre 1431.
au sire de la Tour, une coupe dorée.
à la dame de Bonestable venue avec la reine de Sécille, une coupe dorée.
à la dame de la Tour.
à Maître Alain de Lesquen, secrétaire de la dame reine.
à l'évêque d'Angers.
à l'évêque de Saint-Malo.
au bâtard d'Orléans.
à la fille du sire de la Tour.
à la femme Beaune.
à la dame de la Varanne.
à la fille de la Varanne.
au sire de Martigné.
à la dame de Renniou.
à la fille de Harcourt.
à la femme Hanczart.
à la femme du juge d'Anjou.
à la dame du Juch veuve, avec ladite reine.
à Bertrand de Beauveau.
à Mme de Laval.
à Charles d'Anjou, une coupe d'or.
aux dames de Montauban, de Malestroit et de la Hunaudaie.
à la dame de Fougères ou Faugeré, femme du fils de Betton.
à Bonne de Saint-Gille, la dame du Fau, Ysabeau de la Motte.
à la dame de la Barillère, Mateline de Malestroit et la dame de Hac, étant avec la dame de Coaiquen.
à la fille de la Hunaudaye.
à dame Jehanne de Lesenac (sic).
à Jehanne de Rougé
à Philippes de Tournemyne
à Yoland de la Barre, Richette de Cocé, Loyse de la Flote, Aliette de la Croex, demoiselles étant avec ladite reine
à Honorée de la Tousche, Colette Raguenel, Lorette des Barres, Ancelle d'Apigné, Théphaine de la Motte et Jehanne du Rufflay, demoiselles étant avec ladite dame de Malestroit
à la dame de Champeigné et à la dame de la Marzelière étant avec ladite dame de Malestroit.
à la fille du sire de Montauban et Jehanne Turpin étant avec la dame de Montauban.
à la dame de Oudon
à Béatrix de l'Hôpital
à la fille de la dame d'Oudon
à Belleassez sa tante
au sire de Matignon
à la dame de Coayquen
à la dame de Bossac (i.e. du duc, note du transcripteur), un anneau d'or et un diamant.
à la dame de Coetquenan, la dame de la Bellechaussée, Jehanne du Perrier, Marguerite de Kernevenoy.
à la femme Jehan du Pont et sa fille.
à Jehanne de Coetlogon, Jehan Hingant, Jehanne de Monterfil, Jehanne de Breneuc, la femme Ville-es-Maistres, Perrine de Trousseondelain étant avec la dame de Coaiquen, Gervaise de Cahideuc, Gillette de Rougé, la dame du Pé, la dame de la Thébaudière.
à Marguerite Cheel, Jehanne de Fontenaille, Alnette de Cahido étant avec la dame de Montauban.
à la fille Marguerite de Kernevenoy, Amice de Quildren, Ysabeau de Kervastar, Jehanne du Bé, Blanche de Chalonne, Isabeau de la Moussaie, Béatrix de la Rivière, Jamette de la Rochière et Jehanne de Carné, demoiselles étant avec la dame de Châteaubriant.
à la dame de Châteaubriant.
à l'église de Saint-Pierre de Nantes le jour des noces, une image de Notre Dame d'argent pesant 5 m, donnée par le duc pour son offrande avec 6 écus d'or.
à Tangui bâtard du duc, au voyage que le duc fit à Saint Armel des Bochaux.
à Jehan de Tréal gouverneur de Monseigneur Pierre de Bretagne par mandement du 16 août 1431.
à Monseigneur le chancelier, Messire Pierre Eder, Maître Jehan Prégent et Alain Coaynon, envoyés derechef en ambassade et étaient retournés de Saumur.
au maréchal de Rieux en acuqittant la terre de Conq, Foesnant et Rospreden que le duc lui a baillé en gage de la somme de 15000 écus pour le traité du mariage de la fille de Touars avec Monseigneur Pierre de Bretagne, 5000 #.
à Jamet Godart par mandement du 12 octobre 1431 pour ses dépens d'aller en ambassade à Rouen vers le roi d'Angleterre avec À Ma Vie.
à l'archidiacre du Désert envoyé de Vannes à Nantes devers les otages d'Anjou touchant la place de Beaufort.
à Ainsi le vieux poursuivant envoyé par le duc au roi d'Angleterre à Rouen porter lettres touchant la délivrance des prisonniers de Bretagne pris par les Anglais des Basses Marches. Godart envoya plusieurs messages à Avranche et ailleurs aux Anglais qui ne voulaient relâcher ces prisonniers quoique le roi d'Angleterre le premier commandât.
à Dreux poursuivant du comte de Suffort venu vers le duc de par son maître lui apporter lettres.
à Saint Beusne chevalier demeurant à Saint Mallou.
au sire de Coesquen envoyé par le duc à Domfront devers le sire d'Estables pour certaines choses touchant la prise du chancelier.
Nozai l'un des chevaucheurs de l'écurie du duc fut envoyé avec lui porter des lettres à certaines personnes sur le même sujet.
à Jehan Guiho maître d'hôtel envoyé à Saint-Mallou pour faire mettre sus l'armée de mer dudit lieu pour aller lever le siège de Marant que les ennemis de Monseigneur le connétable y tenaient.
à Monseigneur l'amiral pour faire metre sus au pays de Basse-Bretagne certaine armée et icelle conduire par mer avec la susdite à Marant.
à Bretaische le chevaucheur envoyé par le duc vers le roi et la reine de Sécille leur porter lettres touchant la prise du chancelier.
à un messager envoyé de Vannes à Belle-Isle vers Riguelin et autres Anglais y étant.
à Brest le poursuivant envoyé par le duc au connétable à Partenay lui porter nouvelles touchant l'armée de mer du duc.
à Alain Coaynon secrétaire du duc pour plusieurs voyages faits vers le duc d'Alanczon touchant la délivrance du chancelier par mandement du 3 octobre.
à James Bron, Écossais qui s'était venu offrir au duc le servir avec certain nombre de gens d'armes de sa retenue.
à Antoine le Jumel envoyé par le duc en l'île de Ré devers l'amiral et autres gens du duc étant par-delà en armes pour leur délivrer des vivres des gens et marchands du pays de Bretagne étant audit lieu afin qu'ils puissent demeurer en leurs entreprises.
à Jehan l'Abbé écuyer de Monseigneur d'Estampes, pour aller faire abattre et démolir la place et forteresse de Chantoceaux.
à Messire Robert d'Espinai grand maître d'hôtel pour avoir été pendant un mois ou environ à Rennes en la compagnie de M. de Laval pour ordonner les frontières et autrement et touchant le fait de la guerre à l'encontre de M. d'Alanczon à l'occasion de la prise du chancelier.
à Maître Jehan Prégent conseiller du duc envoyé en cour de Rome pour l'obéissance du duc et autres causes.
au sire de Coesquen par mandement du 7 décembre pour les mises qu'il a faites à Dol, Rennes et ailleurs à la conduite du sire d'Escalles et autres Anglais venus devers le duc.
à Monseigneur de Laval par mandement du 21 décembre 1431 pour son défrais du temps qu'il fut à Rennes lieutenant général du duc.
à Messire Bertran de Tréal capitaine de Saint-Mallou.
à Jehan Jorce écuyer anglais qui paravant venir à Rennes avec le sire d'Escalles était venu à Dol au mandement du duc vers les sires de Montafilant, de Combourg et de Coaiquen et ce trésorier pour parler avec eux sur certaines matières touchant le bien public de Bretagne.
au maréchal de Maine venu audit lieu de Dol vers les dessusdits avec ledit Jorce.
à Nozay chevaucheur que ledit Jorce mena à Domfront pour apporter au duc des nouvelles dudit sire d'Escalles.
à Raoullet le Neveu secrétaire du duc envoyé à Château-Gontier vers le chancelier, lequel neveu avait fait plusieurs voyages à Poencé et à Châteaubriant pour la délivrance d'icelui.
à Monseigneur de Châteaubriant pour lui aider à supporter les charges qu'il a et aura audit lieu de Châteaubriant pour la prise du chancelier.
à Monseigneur de Laval pour lui aider à soutenir son état du temps qu'il a été à Rennes pendant un mois ou environ tant pour faire mettre les gendarmes sus que pour traiter avec les gens du duc d'Alanczon touchant la délivrance du chancelier.
à Monseigneur de Couesquen pour la dépense du sire d'Escales premier conseiller du roi et leurs gens venus en ambassade vers le duc à Rennes, tant à Dol qu'à Tinténiac.
à lui que Monseigneur fit payer à une certaine personne qui ne voulait être nommée pour faire certaine entreprise, 30 #.
à Guillaume de Malestroit envoyé trois fois par le duc vers la reine de Sécille pour certaines choses secrètes.
à Bretran de Pouez que le duc envoya à Redon pour faire certaine entreprise touchant la place de La Guerche.
à Jamet Bron et Thomas Maréchal écossais venus à Rennes s'offrir de servir le duc avec 20 hommes d'armes et 60 de trait.
à Georget Riguemen écuyer anglais lieutenant de Maine venu vers le duc à Rennes avec 240 chevaux ou plus, où il séjourna 15 jours avant avoir sa réponse ; à ce qu'il retournât plus hâtivement pour servir le duc en sa guerre, 600 #, par mandement du 9 décembre.
le sire d'Escalles venu en ambassade à Rennes vers le duc de par le roi d'Angleterre avec Raoul Rouxel trésorier de l'église Notre-Dame de Rouen, Jehan Josce écuyer.
à Monseigneur de Coesquen et Jamet Godart envoyés par le duc avec le sire d'Escalles en ambassade à Paris devers le roi.
à Olivier de Cleuz que le duc envoya un vingtième de ses gens en certaine entreprise devant La Guierche avec autres des gens de M.
à Messire Jacques Bonenfant pour la peine qu'il a à déloger son ménage hors de sa maison du Pleseiz afin d'y asseoir frontière devant La Guierche.
à Messire Rolan de Saint-Pou envoyé par le duc à Saint-Philibert de Grantlieu y mettre garnison pour plusieurs inconvénients.
à un clerc nommé Jehan Cochart venu vers le duc lui apporter nouvelles du Saint Concile.
à Guillaume de Campson écuyer pour aller quérir des gens d'armes et de trait à Saint-Célerin et ailleurs pour les amener es frontières du pays de La Guierche.
à Messire Jehan de Kermelleuc pour une haquenée prise de lui et donnée à M. Gilles fils du duc, laquelle fut baillée à Alain Labbé son gouverneur, 90 écus valant 24 sous 2 deniers chacun.
Olivier de Cleux que Monseigneur le connétable avait envoyé au duc pour lui faire savoir que ses forteresses étaient en voie de perdition.
à Monseigneur de Montafilant envoyé par le duc avec certain nombre de gens d'armes et de trait à Partenai vers le connétable et de là à Mauléon.
à Charles de la Ville Audren écuyer du duc et capitaine de Guérande pour demeurer audit lieu pour la fortification du pays et pour y être déjà demeuré deux mois.
à l'archidiacre du Désert et Raoullet le Neveu conseiller et secrétaire du duc envoyés en ambassade à Angers devers la reine de Sécille et le comte de Vandôme.
à Pierre Juette ou Ivette chambellan du duc et maître d'hôtel de Mme la comtesse par mandement du 9 janvier 1431(2), 400 # qu'il avait prêtées au duc pour employer eu soudan des gens d'armes étant au siège de Poencé et 100 écus que de piéçà avait prêtés au duc pour le fait de Olivier de Blois au temps qu'on disait qu'il était en Hénaut et que le duc envoya audit lieu pour le devoir avoir.
à Messire Jehan Tournemine capitaine de l'Isle de Ré venu vers le duc, lequel il renvoya audit lieu devers Monseigneur de Richemond lui ouvrir certaine entreprise touchant la place de Marent.
à Aurai le poursuivant envoyé par le duc à Combour, Landal et ailleurs pour aviser les capitaines d'icelles places de se prendre garde d'icelles.
au sire de Combour pour bailler logis aux Anglais en sa forteresse de Châteaugiron.
à Jacquet de la Tousche maréchal de salle que le duc envoya à Châteaubriant au devant de son armée faire provision pour le duc.
à Messire Pierre eder pour un cheval pris de lui et donné à M. le bâtard pour aller au siège de Poencé.
à Olivier du Méel capitaine de la Gravelle venu vers le duc à Rennes pour faire certaines entreprises sur les ennemis du duc et lui en faire souvent savoir des nouvelles.
or à 95 # le marc et 96
argent à 13 # le marc et 12 # 10 sous
à l'évêque de Saint-Mallo par mandement du 3 avril 1431(2) pour un voyage qu'il a fait devers le roi en ambassade.
à lui pour avoir attendu à Nantes la fête des noces de M. le comte et pour faire les épousailles.
à lui pour son défrais d'aller à Rome vers le pape par mandement du 13 décembre 1431.
à Messires Jehan et Georges Le Voyer, chevaliers, par mandement du 23 janvier 1431(2) pour quérir chacun un cheval pour servir Monsieur en cette guerre contre le duc d'Alanczon.
à Messire Jehan Hingant chevalier et chambellan par mandement du 15 février 1431(2) pour lui aider à payer la rançon de deux de ses gens pris et détenus prisonniers à Craon du siège de Pouancé.
à Yvon de Rosserf allant en ambassade à Paris vers le duc de Bethford, mandement du 24 février 1431(2).
à Richard l'Abbé écuyer du duc pour lui aider à payer sa rançon aux gens de la garnison de Craon par lesquels il fut pris durant le siège de Pouancé, mandement du 11 février 1431(2).
à Messire Pierre Le Porc chevalier, seigneur de l'Archaz, par mandement du 7 janvier 1431(2) pour la bonne obéissance qu'il avait faite au duc en la reddition des places de Montauden dont il était capitaine et de ka Tour Esmond afin que les Anglais qui voulaient y mettre le siège pussent promptement venir au service du duc et n'eussent cause de longuement arrêter devant lesdites places, 2000 écus vieux de 25 sous chacun.
à Monseigneur de Richemond pour le récompenser du temps qu'il a servi le duc en son siège de Poencé, mandement du 9 mars 1431(2).
au vicomte de La Bellière pour le récompenser du service qu'il a fait au duc en son siège de Poencé et liui aider à s'acquitter de sa rançon aux Anglais auxquels il en doit encore partie, mandement du 18 mars 1431(2).
à Macé de la Betdoière pour lui aider à payer sa rançon à ceux de la garnison de Craon et de Châteaugontier qui le prirent au siège de Poencé, mandement du 18 mars 1431(2).
à Pierre La Chouë écuyer du duc pour le récompenser du service rendu au siège de Pouencé, mandement du 7 mars 1431(2).
à Alain Chasteigner pour aider à payer sa rançon à ceux de Craon, mandement du 18 mars 1431(2).
à Monseigneur d'Allanczon à valoir sur le reste de ce que est dû à Mme d'Allanczon pour son mariage dont lui doit être payé 4000 # par an jusques à fournir ledit reste, mandement du 24 mars 1431(2).
à Morice de Lancé écuyer d'écurie du duc pour aider à payer la rançon de ses gens pris par ceux de Craon au siège de Pouencé.
à Messire Ambrois du Lorre et Loys Martel, chevaliers, demeurant avec M. d'Alanczon, 200 #, mandement du 25 mars 1431(2).
à Georget d'Audibon écuyer du sire de Châteaubriant pour services faits à l'assiette du siège de Pouancé, mandement du 20 février 1431(2).
à Guillaume Gendron de Bayn pour un sien prisonnier que le maréchal de Bretagne avait fait néer pource qu'il était breton natif de Vitré et avait été pris au siège de Pouancé 48 #, mandement du 24 mars 1431(2).
à Jehan de Baulac écuyer qui avait été pris par ceux de La Guierche en venant au siège de Pouancé et rançonné 800 écus.
à Pierre de Kerlivier écuyer de Mlle de Rohan pour son mariage avec Béatrix de Lescaruz, 225 #.
pour le partement de Monseigneur Gilles allant en Angleterre.
à deux écuyers et 24 archers anglais étant avec le duc pour la sûreté de sa personne, mandement du 22 avril 1432.
à Gillet Brunel chapelain du duc pour un cheval perdu en envoyant au duc qui était à Châteaubriant pendant le siège de Pouancé.
à Jehan de Fercé écuyer du duc pour le service à Pouancé, mandement du 6 février 1431(2).
à Jehan de Coesmes pour pareille cause.
à Bertrand Freslon écuyer du duc pour pareille cause.
à Jehan de la Ripvière écuyer du duc pour le récompenser de plusieurs biens qu'il perdit en la ville de La Guierche à l'assiette du siège de Pouancé, mandement du 24 mars 1431(2).
à Jehan Guillemet écuyer du duc pour service à Pouancé.
à Jehan Uguet, sénéchal de Fougères, pour avoir été faire démolir la tour Esmond, mandement du 26 avril 1432.
à Sens Faillir poursuivant de M. Gilles pour un voyage en Angleterre, mandement du 29 avril 1432.
à Jehan de Musillac, chambellan, pour un cheval que le duc prit de lui pour envoyer à Partenay à Monseigneur Pierre son fils à ce qu'il pût venir devers lui, mandement du 25 avril 1432.
à Monseigneur de Châteaubriand pour bons services durant le siège de Pouancé.
à Olivier de Rosserf écuyer du duc par même cause.
à Messires Jehan de Brestesches, Pierre de Casso et Pierre Grimaud et Jehan du Racier, André Goury, Jehan Le Porc et Guillaume de Saint-Aignen pour avoir été certain temps à la garde de Princey, Machecou et du terroir de Res, mandement du 14 juin 1432.
à Prigent de Coetivi envoyé par le duc de Redon à Angiers vers les commissaires du roi faire vider les garnisons prochaines du pays de Bretagne touchant Jehan de la Roche et autres mandement du 21 juin 1432.
à Gabriel le poursuivant envoyé vers le bailli de Maine pour la démolition de la Tour Esmond.
à Mallo roi d'armes envoyé vers le duc de Bourgogne pour être pris à la convention d'entre lui et le sire de la Trémoïlle. Il mena avec lui un clerc de Jehan Gillet secrétaire de Monseigneur de Richemond.
le duc passa la fête de Pâques à Vannes.
à un héraut de M. d'Alanczon lequel après la prise de M. le chancelier avait été arrêté à Rennes et avait mis son émail en gage pour vivre.
à 6 gentilshommes de Bretagne qui en la compagnie de M. le bâtard furent environ trois semaines en garnison à La Guierche durant le temps que les Anglais y étaient.
à Thomas Pican sergent du duc que l'archidiacre de Rennes envoya à Vannes vers le duc pour savoir son intention sur le partement de M. Gilles son fils.
au bâtard de Beaumenoir du don du duc au siège de Pouancé, à ce qu'il n'eût mis le feu es logis dudit siège au département du siège, ce qu'il pouvait faire, pource qu'il en était prévôt, 20 écus vieux.
à un messager envoyé à Fougères vers Alain Coaynon pour le faire venir à Nantes vers les commissaires du roi, Monseigneur de Richemond et autres.
à l'archidiacre du Désert pour aller de Rennes à Nantes pour cette même cause pour faire vider lesdites garnisons et de là venir vers le duc à Vannes pour lui en faire le rapport.
à Bertrand du Boisriou lui huitième accompagnant M. Gilles pour aller de Rennes à Ploërmel vers le duc et de là à Dinan.
à l'archidiacre de Rennes allant avec M. Gilles à Dinan et à Saint-Mallo attendant son partement.
à Dinan le poursuivant du duc et un autre poursuivant du sire de Ulbi qui dès le 17 mai étaient venus au Succenio porter nouvelles au duc du siège que ledit sire tenoit devant Saint-Célerin.
à Jehan de la Tousche, écuyer, lequel venant du Mont Saint Michel au siège de Pounencé avait été détroussé.
à frère Jehan Violet carme, confesseur du duc pendant sa détention par ceux de Blois.
au sire de Martigné pour le dommage fait à sa maison par les Anglais durant qu'ils furent en garnison audit lieu par ordre du duc, mandement du 22 juin 1432.
à Rolland et Charles du Besso écuyers, pour pertes au siège de Pouencé.
à Jehan Le Normant pour diligences qu'il avait faites à Fougères et ailleurs touchant la venue du sire de Ulbi au siège de pouancé, mandement du 9 janvier 1431(2).
à Messire Jehan Haÿ, chevalier et chambellan.
Dizabbet le Juiff écuyer d'écurie du duc.
à Éonnet Le Pennec pour services à Pouencé.
à Montfort le poursuivant que le duc envoya devers la reine de Sécille et à Tours pour quérir le sauf-conduit des ambassadeurs du duc allant à Auxerre devant le cardinal et légat du pape pour appointement de la paix générale.
à un légat du pape nommé Maître Jehan de Monte, maître en théologie, venu à Vannes vers le duc pour aucunes choses touchant à l'allée de l'ambassade audit lieu d'Ausserre.
à Thébaud de la Clartière, conseiller du duc, pour son voyage et ambassade à Ausserre vers le légat du pape à la journée prise pour l'appointement de la paix générale de France, avec Alain Coaynon, Bretagne le héraut, Gilles de Saint-Simon écuyer.
à Dinan le poursuivant envoyé à Paris avec lesdits ambassadeurs pour rapporter au duc la réponse du duc de Betford sur le fait de son paiement.
le sire de Rostrenen devait aller en ladite ambassade mais il n'y alla pas et le duc lui donna 100 # pour le dédommager des préparatifs qu'il avait faits.
l'évêque de Rennes devait aussi être de cette ambassade et le duc lui donna 100 # pour son dédommagement de ses préparatifs.
à Huon Spancier, écuyer anglais, bailli de Coustantin et capitaine de Saint-Lô, commis de par le duc de Betford pour recevoir de M. le duc la somme de 10580 saluts d'or que le duc avait promis par un scellé sur ce bailli au duc de Betford lequel est es mains dudit bailli pour demeurer quitte vers lui de l'action et reproche qu'il pût faire au duc pour le défaut d'avoir accompli certains appointements parlés entre le duc et M. Jehan Fastollv, grand maître d'hôtel du duc de Betford, à Châteaubriant durant le siège de Pouencé sur le fait de Pouencé dont il demandait jouir par héritage après qu'il aurait été pris, ce qu'il disait le duc avoir voulu et s'y être consenti, 4000 saluts d'or.
les saluts 24 sous la pièce
les nobles 46 sous 8 deniers.
à Dinan le poursuivant qui était allé à Paris avec Clartière et Coaynon, lequel ils avaient renvoyé de Carentan en Normandie porter nouvelles au duc et lui notifier ledit appointement, à ce qu'il pût faire ledit paiement en son pays sans mettre sa finance en danger, lequel fut renvoyé vers ledit bailli pour être présent au paiement.
au trésorier pour la dépense de 6 archers qu'il mena à Dinan pour porter plus sûrement lesdits 4000 saluts.
à Jehan le bâtard de Malestroit qui avait été pris par les Anglais à la journée des Grèves du Mont Saint-Michel et avait été leur prisonnier trois ans et plus, mandement du 27 avril 1432.
à Monseigneur le chancelier pour lui aider à édifier son hôtel de Laustrenic près Vannes, à ce que le duc y pût aller à l'ébat, mandement du 16 juillet 1431.
au sire de Coesquen pour un voyage qu'on lui avait ordonné de faire en Angleterre en la compagnie de M. Gilles.
à Malleterre seigneur de la Jannays pour le fret de deux vaisseaux avec lesquels il conduisit M. Gilles de Bretagne et partie de ses gens en Angleterre.
à Auray le poursuivant envoyé par le duc de Basse-Bretagne à Rennes le 20 septembre vers le trésorier pour le délivrer pour aller vers Monseigneur d'Allanczon à Tours et se tenir en sa compagnie jusques à  savoir quel chemin l'armée  de France tendrait, pour le doute qu'on avait qu'ils vinssent en Bretagne.
à Jehan Le Roy et Gervais Le Breton, envoyés à Angiers et à Saumur pour savoir des nouvelles de l'entreprise des Français et en faire rapport.
à Monseigneur le chancelier pour aller en ambassade à Angiers vers la reine de Sécille et Charles d'Anjou.
à Jamet Godart envoyé à Paris vers le duc de Betfort et de là à Ausserre en la compagnie des ambassadeurs anglais vers le cardinal de Sainte-Crouez pour être à la convention des ambassadeurs des rois de France et desdits Anglais pour la paix générale.
à Maître Guillaume de La Loherie, sénéchal de Guérande, pour certaines pertes qu'il eut au voyage de Rome où le duc l'envoya, auquel il fut détroussé par plusieurs fois, mandement du 6 décembre 1431.
Messire Robert d'Estouteville, chambellan du duc.
à Philippe de Vierville, chevalier, seigneur de Creully, chambellan du duc.
à Guillaume de la Croez, secrétaire du duc, envoyé en Angleterre vers la reine et Monseigneur Gilles, mandement du 31 août 1432.
à l'abbé de Beaulieu aumônier du duc.
Alain de la Forest pannetier du duc.
Guillaume du Chastel, écuyer du duc.
Guillaume du Boslan écuyer pris par ceux de Craon au siège de Pouancé.
 un écuyer de Rodrigo de Villandras nommé le Bègue venu vers le duc en ambassade à Moncontour de par son maître, mandement du 17 juillet 1432.
à Monseigneur de Rohan pour lui aider à faire un hôtel à Saint-Lorens près Josselin pour loger le duc quand il ira audit lieu, 21 juillet 1432.
Jehan Gicquel pris par ceux de Craon au siège de Pouancé.
à Messire Bertran de Tréal, chevalier, chambellan, pour avoir été en Angleterre avec Monseigneur Gilles, 200 #, 24 août 1432.
au sire de Kermauan, chambellan, pour la récompense de la garde de Brest que le duc lui a ôtée et baillée au vicomte du Fou, 10 octobre 1432.
au sire de Chance, chevalier et chambellan.
Guillaume Penfréal, écuyer.
à Messire Guillaume Barguin, secrétaire allant à Rome, 20 novembre 1432.
à M. Charles d'Anjou pour les plaisirs et services qu'il a faits au duc à la défense du pays de Bretagne à l'encontre d'aucuns ennemis, 4333 #, mandement du 24 novembre 1432.
au comte de Warvich pour certains plaisirs faits en Angleterre à Monseigneur Gilles de Bretagne, 1000 écus au prix de 25 sous chacun.
à l'aumônier de Monseigneur pour donner à 43 pauvres le jour de Nouel pour l'âge de Monseigneur, 43 écus.
à l'abbaye de Prières pour l'offrande de Monseigneur audit lieu d'entre les deux messes de Nouel comme il a accoutumé.
à Guillaume Rigmen écuyer demeurant avec Monseigneur le comte de Montfort avec quatre archers anglais.
il fut payé au duc de Betfort 3000 autres saluts qui furent portés à Saint-Mallo en mars 1432(3) par le trésorier et 6 archers pour doute des brigands et du bâtard Senneschal qui s'était vanté de le détrousser, et envoyés de là à Saint-Lô.
Messire Thomas Cusac, chevalier anglais, envoyé en ambassade par le duc en Angleterre avec Maître Jehan Prigent, À Ma Vie et Sens Faillir, le dernier n'y allait que pour mener les lévriers à M. Gilles.
à Couvre Chieff poursuivant de feue la duchesse de Betford venu vers le duc apporter lettres.
à Marion du Clérigou veuve de Maître Gui Le Divoedec, demoiselle de Mme la duchesse, pour l'avancement de son mariage avec Jehan de La Landelle.
à Pierre de La Marzelière et Maître Jehan Doguet pour certains voyages tant devers Monseigneur de Châteaubriand pour la fortification de Châteauceaux qu'ailleurs.
Charlet de la Villeaudren premier écuyer d'écurie.
envoyé 18 tonneaux de vin à Londres à Monseigneur Gilles, mandement du 14 mars 1432(3).
à Mlle d'Alanczon pour ses menues choses, 100 #.
à Jamet Godart étant à Rouen où il lui fut envoyé ordre par Dinan le poursuivant pour aller à Calais avec le régent pour le traité de la paix générale où il séjourna deux mois en attendant ledit régent, et y pourra encore être, mandement du 16 mars 1432(3).
à M. de Lohéac venu à Redon vers le duc pour certains services qu'il a faits au duc touchant la place de Pontmain.
à Pierre de Rieux maréchal de France à valoir sur la somme de 15000 écus que le duc lui a promise pour aider à payer sa rançon aux Anglais, 20 octobre 1432.
à Messire Robert d'Estouteville, seigneur de Chancé, chevalier, chambellan du duc, pour aller au pays de Dolois et y demeurer avec 25 hommes d'armes et 6 archers pour garder le pays des roberies que ceux des garnisons du Mont Saint-Michel et des places voisines y font chaque jour, 1er avril 1433.
à Monseigneur de Laval auquel le duc avait fait payer 18200 # pour entretenir et accomplir certain scellé qu'il avait baillé par ordre du duc au sire de la Trémoïlle de mettre certain nombre de gens d'armes devers le roi et à son service. Fut depuis ordonné par le duc audit de Laval par mandement du 26 avril 1431 pour l'état de se personne au cas qu'il conduirait son armée au pays d'amont, ainsi qu'avait été dit par son scellé, 3000 #, et au cas que ladite armée demeurerait es basses marches 2000 #, laquelle armée demeura par appointement fait avec icelui de La Trémoïlle es marches d'Anjou et du Maine.
à l'abbé de Saint-Melaine pour refaire sa tour qui par fortune de temps était chue, mandement du 12 mars 1431(2).
à Messire Pierre Le Porc, chevalier, à ce qu'il fît démolir et abattre la place de la Tour Esmond à lui appartenante, laquelle place le duc avait promis au sire de Ulbi par certains scellés faits entre le duc, ledit Ulbi et autres Anglais qui vinrent servir le duc au siège de Poencé, par quoi il convint faire lesdits appointements pour 500 écus valant 22 sous 6 deniers, non payé, et lui a été rendu le mandement qui était du 3 mars 1431(2).
aux frères cordeliers de Nantes pour leur aider à bâtir une chapelle de la Trinité en laquelle est l'intention de Mme la duchesse d'être ensépulturée, par mandement du 14 juillet 1431, 300 # non payées.
à un pauvre homme prisonnier des Anglais nommé Jehan Marie et est noble homme natif de Normandie.
au duc pour son offrande de Redon le 11 mai 1433 pour l'âge de Monseigneur le comte 75 écus de Tournay à 20 sous 20 deniers la pièces la pièce et 75 cierges.
à Alain Coaynon secrétaire du duc pour un voyage qu'il avait fait à Fougères et à Vitré pour faire savoir au duc des nouvelles du comte d'Arondel étant pour lors au siège de Pontmain, mandement qu 5 juin 1433.
pour la fête Saint-Renan du Boays que le duc a fait tenir au nom de Monseigneur le comte son fils.
à Oriflamme le poursuivant du sire de Cusac envoyé par le duc vers le comte d'Arondel lui porter un collier d'or de l'ordre et devise du duc.
trois colliers de l'ordre du duc, d'argent, donné l'or à Guillaume Rigmaiden et les deux autres à deux écuyers de l'hôtel du sire d'Escalles.
frontières contre La Guierche
compte ce trésorier de soudan des gens d'armes et de trait établis en frontière contre les places de La Guierche, de Craojn et de Pouancé par messagers le comte de Laval lieutenant général du duc et les gens de son conseil étant avec lui à Rennes au mois de novembre 1431 pour les guerres, courses et entreprises que les gens desdites places faisaient chacun jour au pays de Bretagne et par spécial ceux dudit lieu de La Guierche en plusieurs paroisses dudit pays de Bretagne comme à Domallain, à Piré et ailleurs.
à Mondit seigneur de Laval pour le soudoi de 20 hommes d'armes et 20 de trait compris 3 chevaliers pour un mois commencé le 6 novembre audit an, 330 #.
à Monseigneur de Malestroit capitaine de 30 hommes d'armes et 30 de trait à Châteaugiron et Marcillé.
à Monseigneur d'Acigné capitaine de 20 hommes d'armes et 20 de trait à Marcillé.
à Monseigneur de Combour 30 hommes d'armes et 30 de trait à Châteaugiron.
à Yvon de Kersaliou envoyé à Marcillé le 26 décembre 1431, 10 hommes d'armes et 10 de trait.
à Pierre de La Marzelière à Marcillé 6 hommes d'armes et 12 de trait.
à Messire Robert d'Espinay, grand maître d'hôtel qui avait charge d'aller à la frontière tant à Marcillé qu'ailleurs pource que lui et ses gens connaissaient mieux le pays, 6 hommes d'armes et 10 de trait.
à Jehan l'Abbé écuyer et gouverneur des places de Monseigneur d'Estampes qui eut ordre de s'y tenir pendant un mois tant en Poitou qu'en Bretagne avec 120 hommes d'armes et 120 de trait.
à Pierre Eder capitaine de Touffou pour aller à la garde de cette place avec 4 hommes d'armes et 4 de trait.
à Robert du Préauvé, capitaine d'Ancenix, 10 hommes d'armes et  10 de trait à Ancenix.
à Pierre Rebours , capitaine de La Garnache, 15 hommes d'armes et 10 de trait audit lieu.
à Messires Jehan et Hervé de Malestroit chevaliers, 20 hommes d'armes et 21 de trait ç Châteaubriant et depuis à Marcillé.
à Monseigneur de Châteauneuf capitaine de Fougères et qui a la garde des portes de ladite ville à raison de son office 6 hommes à vouges au Rellequet 4 mois.
à Monseigneur le bâtard de Bretagne capitaine des gens d'armes et de trait étant avec lui en garnison à La Guierche, 20 hommes d'armes et 20 de trait, 15 mois.
à Guillaume de Grantboais écuyer et capitaine de Pirmil 3 hommes d'armes et 6 arbalétriers audit lieu.
à Jehan l'Abbé capitaine de Cliczon, 10 hommes d'armes et 10 de trait audit lieu.
à Georges Riguemen anglais étant à Vannes au mois de janvier 1431(2) pour aller asseoir le siège devant Poencé, mandement du 7 avril 1431.
au vicomte du Fou, Messire Bertran de Tréal et Messire Rolland de Saint-Pou pour aller de Rennes audit lieu de Poencé.
item à Messire Jehan Hingant, Olivier de Cleux et Jehan de Liscoet pour aller audit siège.
item à Pierre de Boanbri.
pour le siège de Pouancé
Gabriel le poursuivant envoyé toute nuit à La Gravelle devers les gens d'armes et capitaine dudit lieu le 6 janvier 1431(2).
Thomas Pican envoyé semblablement toute nuit à La Mézière et Gévézé pour faire déloger Messire Jehan Hingant, le capitaine de Combour, Yvon de Kersaliou, Olivier de Cleux, et leurs gens, et faire venir à Rennes pour soi tirer à Pouencé après les Anglais.
3 autres poursuivants envoyés à Pouancé en la compagnie de Georges Rigmen et aller si besoin est devers le sire de Ulbi et d'Escalles et de Maître Jehan Fastolf.
un trompette envoyé audit lieu de Pouencé en la compagnie du vicomte du Fou, de Messire Bertran de Tréal et de Messire Rolland de Saint-Pou et autres chevaliers et écuyers de l'hôtel du duc.
arcs, trousses et canons envoyés audit siège.
il y eut des Écossais audit siège de Pouancé.
Bertrand de Boisriou fut envoyé par le duc vers les capitaines d'Avranches, de Vire et de Saint-Lô afin d'amener leurs garnisons vers le duc à Châteaugiron pour les conduire à Châteaubriant et de là au siège.
Gabriel le poursuivant fut envoyé à Maine devers Jorces, de là à Alanczon vers Fastolf, et plus outre vers le sire d'Ulbi pour les presser de venir au siège.
la mardi 8 janvier le duc envoya es évêchés de Tréguer et Léon porter lettres de la mandée des gens d'armes à l'amiral, au président, au sire du Chastel, au sire de Plusquellec, la Feillée et autres chevaliers et écuyers.
4 petits canons de cuivre et un grand canon de fer, 24 pierres de canon pour ledit canon de fer etc. et autres canons.
le mercredi 9 janvier à un messager venu de Marcillé vers le duc à Rennes pour lui faire savoir nouvelles de Messire Jacques Bonenfant qui avait été ars.
le dimanche 13 à un autre messager qui toute nuit était venu de Marcillé à rennes et y arriva le14 pour faire savoir des nouvelles d'une compagnie de gens qui étaient venus à La Guierche pour renforcer la garnison.
à Tabouret envoyé le 14 de Rennes à Maine devers Maître Jehan le Fastolff pour l'avancer à venir au secours du duc.
à Yvon de Rosserff maître d'hôtel et Jamet Busson envoyés vers le sire d'Ulby et Messire Jehan Fastolf le 15.
à Thomas Pican envoyé le mercredi 16 vers le sire Fastolf pour avancer lui et son armée.

mises touchant le siège de Pouencé
donné à Châteaubriant durant le siège de Pouencé es mois de janvier et février 1431(2) plusieurs sommes etc.
à Jehan Uguet sénéchal de Fougères et Jehan Roussin bailli de Maine et Mallou roi d'armes envoyés de Châteaubriand à Paris et Rouen en ambassade vers le duc de Betford et le conseil du roi touchant la venue et demeure du sire d'Ulby.
au sire d'Ulby venu vers le duc à grand nombre de gens d'armes et de trait pour le servir en sa guerre audit siège de Pouancé et ailleurs contre le duc d'Alanczon 1000 saluts d'or valant 1166 # 13 sous 4 deniers.
à lui pour le soudan de 300 lances et 1000 archers étant avec lui audit siège pour 15 jours, 5260 #.
à Messire Jehan Fasto venu pareillement vers le duc à grand puissance de gens d'armes et de trait, 1200 #, et pour le soudoi de 100 lances et 160 archers durant le temps qu'ils furent audit siège et audit lieu de Marcillé, 1000 #.
au bâtard de Salberi pareillement venu avec le sire d'Ulby 233 #.
à Messire Jehan Herfelay bailli de Caen venu en la compagnie des susdits avec grand nombre de gens, 583 #.
à Montfort et à Nantes poursuivants pour faire venir les garnisons de Châteaubriant et Marcillé pource qu'on espérait d'avoir la bataille.
à Messire Bretran de Tréal et Henri Hingant apportés blessés à Châteaubriant dudit siège.
à Geffroi bâtard de Beaumenoir qui avait perdu le meilleur de ses chevaux à la chasse des Français quand ils cuidèrent frapper sur ledit siège.
au sire de Coesquen et Jamet Godart envoyés de Châteaubriant à Domfront pour le sire d'Escalles afin d'avancer lui et son armée de venir au service du duc.
à Chesnin Bienassis envoyé avec les dessusdits à Domfront afin de perpayer entièrement le sire d'Escalles du premier mois afin qu'il n'eût cause de résider auquel voyage ledit Chesnin a été trois semaines ou plus.
à Monseigneur de Richemond pour donner aux conducteurs de la mine audit siège 2 réaux.
à Renaud Servot écuyer ancien qui était  venu en armes à Châteaubriand, lequel le duc renvoya à sa maison.
à Montfort et comment qu'il soit poursuivant qui toute nuit pour l'abréviation de la paix d'entre le duc et M. d'Alanczon furent envoyés à Craon quérir M. Ambrois de Loiré et l'amener à Châteaubriant.
à Monseigneur le bâtard de Bretagne étant audit siège.
à Messire Jehan de Saint-Gilles étant audit siège.
au sire d'Ulby à son partir afin qu'il s'en allât content de l'appointement fait par le duc à M. d'Alanczon outre les 1000 saluts susdits 200 vieux écus à 25 sous chacun.
à Thomas de Ulby neveu dudit sire qui avait amené au service du duc un grand nombre de gens.
au grand maître d'hôtel et Messire Jehan de Kermellec pour employer en l'achat de ce que l'on pourrait avoir des prisonniers étant à La Guierche à la rendition de la place dudit lieu, lesquels le duc voulait délivrer par aumône 400 écus.
au grand maître pour distribuer aux Anglais du sire d'Ulby 600 écus.
au clerc dudit sire d'Ulby pour la peine qu'il avait eue à contenter lesdits Anglais 12 écus.
à un messager envoyé hâtivement de Châteaubriant à Nantes aviser les gens de la ville de certains échelleurs qui devaient venir prendre celle ville.
à Jehan Derian envoyé dudit siège en ambassade vers le sire de Gaucour et la reine de Sécille.
à Jehan de Breneuc écuyer resté audit siège.
à Éon de Rosserf et Bretagne le héraut envoyés en ambassade à Paris vers le duc de Betford pour certaines choses touchant le siège de Pouencé.
Quant est du canon apporté de Nantes et de l'artillerie achetée audit lieu et du salaire des baleiniers de Guérande qui furent envoyés amont la rivière de Loyre pour faire guerre à ceux de Saint-Florent, ce trésorier n'en compte, pource qu'un autre en fit la mise.
Souldan de gens d'armes qui ont été audit siège
à Monseigneur le maréchal de Bretagne pour 139 hommes d'armes et 92 archers pour deux mois, tant à la frontière qu'au siège puis la guerre commencée contre le duc d'Alanczon, pour les chevaliers 20 #; 10 pour les hommes d'armes et 100 sous pour les archers.
à lui pour 108 hommes d'armes et 91 archers de crue.
à Monseigneur de Malestroit 121 hommes d'armes et 91 archers.
au sire d'Acigné 20 hommes d'armes et 20 de trait.
à Messires Jehan et Hervé de Malestroit 17 hommes d'armes et 8 de trait.
à M. le bâtard de Bretagne 31 hommes d'armes et 11 de trait.
à Yvon de Kersaliou 11 hommes d'armes et 12 de trait.
au vicomte du Fou et Messire Bretran de Tréal 44 hommes d'armes et 40 de trait.
à Olivier de Cleux 25 hommes d'armes et 15 de trait.
à Messire Rolland de Saint-Pou 10 hommes d'armes et 14 de trait.
à Pierre de La Marzelière 6 hommes d'armes et 10 de trait.
à Jehan de Lescoet et Guillaume de Flan (?) 25 hommes d'armes et 23 de trait.
à Monseigneur de Laval 216 hommes d'armes et 58 de trait.
à Monseigneur de Richemond 15 hommes d'armes et 15 de trait.
à Monseigneur de Montafilant 13 hommes d'armes et 13 de trait.
à M. de Rohan 561 hommes d'armes et 320 de trait.
à M. d'Estampes 12 hommes d'armes et 12 de trait.
à M. de Kaer 87 hommes d'armes et 47 de trait.
au sire de Plusquellec
à Messire Gilles de Plusquellec son frère
au sire du Chastel
au sire de Kermauan
à Messire Estienne Cote
au sire de la Feuillée
à Messire Rolland Péan
au sire de Beaufort
à Messire Jehan de Langueouez
à Messire Morice de Plusquellec
à Messire Jehan de Coetenec
à Messire Olivier de rohan, Messire Eustaice de la Houssaie, Jehan de Keradreux, étant avec M. de Rohan.
Pierre le Rebours
à Messire Henri le Parisi et Rolland Madeuc à Messire Rolland de Beaulieu
aux sires de Matignon et de Quitin
à Geffroi du Perrier sire de Bossac
à Jehan Moraud qui avait fort travaillé à faire les approchements du siège
au sire de Peillac
au sire de la Hunaudaie, 220 hommes d'armes
à Georges Riguemen écuyer anglais, 60 hommes d'armes et 160 de trait.
à lui pour le récompenser de moult de ses biens qu'il avait perdus au Plessis Bonenffant où ses gens fussent pris.
à Jehan Jorce écuyer anglais
à Ouastreoux écuyer, capitaine de gens d'armes sous ledit George
au maréchal de Maine
à un écuyer anglais nommé Assgely cousin dudit Riguemen qui avait été conduiseur de la mainerie dudit siège
à deux archers dudit Rigmen qui avait eu la garde de ladite mine et y avaient fort labouré
à Jeanequin Vasquier lieutenant du Mans qui avait eu le gouvernement des gens Messire Jehan Fasto, et avec eux avait été en garnison à Marcillé
à Richard Hollande, Thomas Allouin, Robin Genczon, écuyers anglais de la garnison d'Avranches qui avec 18 hommes d'armes et 50 de là avaient servi le duc 6 semaines.
à Messire Robert d'Espinay pour le soudoi de 8 archers qui ont travaillé envers les frontières tant à la conduite des Anglais qu'autrement.
à un Anglais nommé Robert de Mortemar qui avait été par mer en l'île de Ré et depuis lui 19e au service du duc à Châteaubriand et Pouancé.
à Cornouaille poursuivant envoyé par le trésorier de La Guerche à Château-Gontier et à Craon pour sauf-conduits à Gaucourt et Brusac pour les faire venir à Rennes devers le duc.

autres mises faites à Rennes
à Maître Jehan de Kermellec venu à Châteaubriand en armes où il fut cinq semaines et depuis fut envoyé à La Guerche en prendre la possession avec 15 hommes d'armes et 12 de trait.
à Messire Henri du Chastel étant udit voyage
au sire de Coesquen qui avec 13 hommes d'armes et 25 de trait fut au siège de Pouencé un mois.
à Monseigneur le bâtard de Bretagne que le duc ordonna demeurer à La Guierche comme chef des gens d'armes et de trait tant bretons qu'anglais.
au sire de Coesquen pour un mois qu'il a été à Vitré et ailleurs en Normandie pour tenir les montres du sire d'Escalles et avancer sa venue
à Messire Guillaume Cartmuseben chevalier anglais qui de l'île de Ré était venu a siège de Pouancé avec 24 archers.
à Guillaume Sées écuyer anglais venu pareillement de l'île de Ré avec 20 archers.
à Bertrand de Boisriou prévôt des maréchaux pendant le siège.
à Mallou roi d'armes de Bretagne envoyé à Chinon
Olivier de Gaucourt qui était venu vers le duc à Rennes en ambassade pour le bien de la paix.
au sire d'Escalles venu en armes à grosse compagnie vers le duc à Rennes, comme de 1000 combattants et plus pour devoir aller en Poitou.
à Messire Guillaume Craffort, Messire Richart Guestin, Messire Thomas Cuisac, Messire Robert Dangle, à Robert de Walsebrougosh, chevaliers et capitaines de gens d'armes venus o le sire d'Escalles cuidant faire le voyage de Poitou, lequel ils ne firent pas.

Date de création : 27/10/2009 @ 17:54
Dernière modification : 27/10/2009 @ 17:54
Catégorie : documents médiévaux bretons
Page lue 2672 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°4 

par caribian le 23/03/2016 @ 14:31

Great post however I was wondering if you could write a litte more on this subject? I’d be very grateful if you could elaborate a little bit further. Kudos!
www.encendiabiochar.com

Réaction n°3 

par jackson le 13/07/2012 @ 13:12

lace wedding dresses . at the party WEDDING DRESSES Designer Mother of the Bride Dresses .SnowmanI have rescued my very own most popular so that you can very last, this Snowman fancy dress, we feel is a good alternative to a new Father christmas ensemble. Red Mother of the Bride Dresses . We're any state mentioned around the cardiovascular system warming up adventure by Raymond Briggs, hence any Excellent skiing conditions guy accommodate is actually will be well treasured on the celebration.Additionally, it's a unisex outfit which comes throughout styles males and ladies CHEAP EVENING DRESSES . , together with a few comical hunting uniqueness people.On the other hand COCKTAIL PARTY DRESSES , you may to look on the special course, remember to make sure to are conscious if the fit with is straightforward to penetrate and beyond on the subject of going to the bathroom throughout the evening hours. 1 . , replica watches, replica rolex watches, replica tag heuer watches, replica cartier watches, When MOTHERS OF THE BRIDE DRESSES

Réaction n°2 

par Paige le 14/06/2012 @ 07:08

jewelry adds an all-natural light to your bride's personality prom dresses . .Modern-day attractiveness is often generated insurance firms black color pearls since it loans an awesome splendor for the bridal outfit.Natural shades on the tahitian are indeed the pleasure to be able to watch off the shoulder wedding dresses .Globule bracelets and also rings have been recommended since they're amazing along with fit with any style or perhaps colour of wedding gown.Costume bracelets:There are many brides to be which go with the actual dress-up costume diamond jewelry.It can be created from diverse low-cost metals. plus size wedding dresses It is made in a great deal associated with styles and designs tea length wedding dress .Dress-up costume jewelry is usually flawlessly proper when your wedding gown is a silly color palette.It is quite cost-effective nonetheless elegant.It is often employs the most up-to-date trends.So as to employ a current style approach, cheap wedding gowns . costume jewellery may be the perfect selection evening dresses . . . Beaded necklaces:It is usually yet tea length wedding dress

Réaction n°1 

par Pascal_LORANT le 27/10/2009 @ 19:46

Compliments pour ce gros travail


up Haut up

Hervé Site - © 2006-2008

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour ce faire, il vous suffit de m'en faire la demande par e-mail (adresse dans la boîte Webmaster).