Pratique
Documents bretons
ARCHIVES
DE BRETAGNE
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Familles - Dongoallen
DONGUALLEN (Donvallen)

1426 (Cornouaille) :
noble à Saint-Colomban de Quimperlé.
1481 (Cornouaille) :
Quimper ( Yvon ), Plounévez-Quintin ( Roberd ), Trégunc ( Jehanne et son fils, par Guillaume du Bot ).

AD29 -    1E2.. :
18III1444(5) : Guéguen Donvallen, aveu à la douairière du Pont de biens à Kerlouch en Treffiagat. Scellé par Yvon Pratouerch.
1E1079 :
13III1481(2) : ( dans un inventaire de titres ) Vente par Maître Jehan Dougoallen à Yvon Poullès, à Kersantec en Quéménéven.
1G94 :
11III1488(9) : Jehan Dongoalen receveur de l’évêque.

AD56 -    E5289(1) :
    1417 : rentier de la Rochemoisan : Bail de la terre aux enfants Maître Jehan Dongualen.

Archives privées :
p.150 :    2XII1471 : Henry Dougouallen avocat Hervé Kerraoul.

BN    F22318 :
p.111 :    1485 : Maître Henry Donguoallen sénéchal de Cornouaille.
p.139 :    8V1488 : Commission à Louis de Saffré, maître d’hôtel du duc, Pierre le Conte maître des requêtes et Maître Henry Dongouallen d’enquérir de la part de Pierre du Pont sire du Pont et d’autres gentilshommes étant à la garde de Concq...
p.167 :    1510 : Yvon Dougouallen sieur de la Hermoet.
p.643 :    18VIII1503 : Institution de lieutenant et juge de Kimpercorentin pour Maître Gilles le Rouge, vacant par le décès de Maître Yves Domgoallain.
p.1105 :    v.XII1509 : Rémission de cas d’homicide pour Yvon Dongouallen, écuyer, Charles Heussant, René Bouteville et une nommée le Bastard, tous deux serviteurs dudit Dongoallen, à cause qu’il était gentilhomme et qu’il avait toujours été fort affectionné au service des princes du pays où il s’était toujours honorablement porté et était encore l’un des gentilshommes de la reine et que c’était à son corps défendant et que Pierre Dygoudet qui fut tué était de son parti. Ledit Bouteville était page dudit Dongoallen.
 
Dom Morice : Pr.II :
col.203 :    30IV1379 : montre d’Olivier de Clisson : Jehan du Guallen.

Peyron : cartulaire de Quimper :
p.514, n°491 :    10III1411(2) : Gui Donguallon, prêtre.

Dom P. Le Duc : Histoire de Sainte-Croix :
p.319 :    8V1422 : Maître Jehan Donguallen parmi les témoins d’un jugement de déshérence pour bâtardise.
p.344 :    1469 : Maître Henri Donguallen dans la transaction sur le passage par le parc de Quimperlé.
p.641 :    1446 : Jouhan Dongoalen témoin dans l’enquête sur les pêcheries de Quimperlé.
p.652 :    21XI1428 : Maître Jehan Donguallen procureur de la cour de Quimperlé.

Kerviler : Répertoire général de biobibliographie bretonne :
    Guillaume Dongualen archer de la retenue de l’amiral Jehan de Penhouet en 1420 ( D.M.Pr.II, 1014 ).

Envoyé par Jacques Petit :

1°)
30 mai 1540
Quimper (Cornouaille, actuellement en Finistère).

Déclaration, spécification et dénombrement de terres, rentes, cheff-rentes, et droits que tient Marye DOUVALEN, veuve de Guillaume KERVIHER, en son temps seigneur du DRÉVERS, pour elle et comme garde de son fils aîné Guillaume KERVIHER, héritier de son père, sous les courts de Quimper et Châteaulin, en l’évêché de Cornouaille, dans les paroisses de Plonéis, Lanédern et Bénodet.

à Plonéis, en la juridiction de Quimper, Marie DOUVALEN détient, en son nom privé, le village de Lanhoulou, que tiennent Henry GUESTOU et Jehan PEZRON, hérité de son père feu maistre Jehan DOUVALEN, son père, décédé il y a environ vingt et sept ans [donc vers 1513],
à Lanédern, en la juridiction de Châteaulin, que tient Even LE BRAS ; cette terre a été acquise il y a dix-huit ans, par Guillaume KERVIHER décédé il y a douze ans [donc vers 1528],
à Bénodet (alors Perguet), en la juridiction de Fouesnant, la huitième partie du manoir et terres de Kerlochn, que tient Lorans ISAC. 

Acte dressé en la maison de Guyon LERRANT, tabellion en la rue neuve [actuellement rue Jean Jaurès], faubourg de Quimper, le 30 mai 1540.

Transcription :

Folio 1, recto

Kempercorentin Chasteaulin

Adveu de plusieurs héritages et rantes deues
à Marye Douvalan et Guillaume Kerviher, son
fils, sur les villages de Langoulou Uhelaff et
aultres, présenté par ladicte Marie, tant en son
nom que comme tutrice dudict Guillaume, son filz,
le iiiiè juing M vct xL

Cotté ixxx

Neuf vingt

Folio 1, verso     [ sans inscription ]


Folio 2, recto

Présenté le quart jour de juign     Neuf vingt
M vct quarente

    Déclaration, spéciffication et desnombrement
    des terres, rentes, cheffverentes et droictz héritelz que noble
    damoiselle Marye Douvalen, veuffve de feu maistre Guillaume Kervyher,
G. Kerviher    seigneur, en son temps, du Drevers, en son nom et comme garde de
et sa mère    Guillaume Kervyher, son filz aisné, et héritier principal et noble dudict feu
    maistre Guillaume Kervyher son père, tient ou fyé proche, à foy hommage et debvoir
    de rachat, quant le cas advient, du Roy nostre sire usuffructuaire
    du duché de Bretaigne, père et légitime administrateur de
Kempercorentin    Monseigneur le Daulphin, son filz, duc propriéttaire dudict duché,
Chasteaulin    soubz ses courtz et jurisdiction de Kempercorentin et Chasteaulyn,
Et Foenant    en l’évêché de Cornoaille et soubz la jurisdiction de Foenant,
    es parroisses de Ploeneiz, Lanedern et Perguet.

Premier
    En la paroisse de Ploneiz
    En ladicte jurisdiction de Kempercorentin
Langoulou-Uhelaff

Raporte, ladicte damoiselle Marye Douvalen
en son privé nom, avoir et luy apartenir, dessus
le village de Langoulou Uhelaff, que tiennent
Henry Guestou et Jehan Pezron, quatre res
froment, quatre res seigle, moictié comble
et moictié rase, quatre res avoine combles
et foules, à chacun terme de la sainct Mychel
Mont de Garganne, et vignt deniers monnoye, une
comble avoine, une gélyne, troys corvées
à chacun terme de janvier, chacun an.

Quelle cheffverante apartient à ladicte
damoiselle, par eschange et en récompansse
d’aultres héritages luy escheuz à cause de la
succession de feu maistre Jehan Douvalen, son
père, mort et décebdé envyron vignt et sept
ans a.

Folio 2, verso     [saut de page ]

Et est, ledict lieu, scitué entre terres Jehan Rychard,
terres de la commenderie de Saint Jehan en
Prisiac et terres aux héritiers feu maistre Yves
Le Lagadec en ladicte parroisse de Ploeneiz.


En la juridiction de Chasteaulin
En la paroisse de Lanedern

Ladicte damoiselle, en son nom et garde de sondict filz,
raporte tenir oudict fyé en ladicte jurisdiction de
Chasteaulin, ungn lieu estage que tient, soubz
elle, à convenant congéable, Even Le Bras, ou
village parrochial de Lanedern, pour luy
en poyer, de taille, chacun an, quarante soulz
monnoye.

Et contient, ledict lieu, sczavoir :

Les maisons, aire, pourpris, courtilz et
vergers, envyron demy journeau     demy journeau

Item, en parcz et clostures, envyron sept
journaulx de terre chaulde     vii journaulx

Item en terres froides et pasturages, envyron
vignt journaulx     xx journaulx

Et en terre de pré, envyron quatre journaulx
journées à faucher


Et est, ledict lieu, situé sur terres au seigneur de Quyllyen, terres
des yssues du village de Rostarnou et une rypvyère appellée
la rypvyère Dafve, et le chemyn mesnant dudict village de
Rostarnou à l’église parrochielle de Lanedern, en ladicte parroisse
de Lanedern.

Folio 3, recto     [ saut de page ]

Quel lieu et estage fut acquise envyron
dixouict ans a, de feu Jehan Soubenny par ledict feu
maistre Guillaume Kervyher, mort et décebdé
    doze
envyron quatorze ans a

En la jurisdiction de Foenant
En ladicte parroisse de Perguet

Plus raporte, ladicte damoiselle et oudict nom,
avoir une ouictiesme partie du lieu et manoir
de Kerlochn que tient, soubz elle, à ferme,
Lorans Isac, en ladicte parroisse de Perguet, pour
luy en poyer, de ferme, chacun an, une rennée
comble froment.

Et contient, ladicte ouictiesme partie,
envyron deux journaulx et demy    ii journaulx et demy


Quelle ouictiesme partie, fut aussi acquise envyron saeze ans
a, de Mahe Keraven et sa famme, par ledict feu maistre
Guillaume Kervyher.

Et tout ce que dessus, ladicte damoiselle Marye
Douvalen, dame du Drevers, en son nom et comme garde dudict
Guillaume Kervyher, sondict filz, et pour ce présente en droict devant
nous, par notre court de Kempercorentin, et personnellement
establye, congnoit et certiffie estre vroy et contenir vérité.
Et à celle cause, promect, grée et jure foy et fidélité au
Roy, nostredict sire, usuffructuaire, père et légitime administrateur
surdict, et s’oblige à faire les serviczes, debvoirs et oboissance
seigneurieux, à luy et à sesdictes courtz, et chacune, debuz et apartenantz,
et sellon la nature desdicts fiez. Et pour présenter
cestes au Roy nostredict sire, ou à ses comis et députés, la part

Folio 3, verso    [ saut de page ]

 et ou estre debvera et comme apartiendra, avecques luy faire
foy et homage à celle cause, et faire toutes et chacune les aultres
choses ce touchant, pertinentes, recquises et nécessaires, ladicte
damoiselle et oudict nom fist, institua, establist et ordonna et, par cestes,
faict, institue, establyt et ordonne nobles homs René
de Kerloaeguen, seigneur de Quenecheuzen, maistres Bernard Saindo,
Jehan Aubin, Pierres Pitart, Olivier Guiroel, et chacun d’eulx
seul et pour le tout, ses procureurs exprès et espéciaulx,
o tout pouvoir à ce recquis et pertinent. Promectant, ladicte
instituante, ester à droict et poyer le juge, si mestier est.
Et fut, ladicte damoiselle, et oudict nom, de son assentement,
par notredicte court, quant ad ce, condemnée et la y condemnons.
Donné tesmoign de ce le scel estably aux contractz de notredicte
court à cestes mys. Ce fut faict et gréé en la maison et
demeurance de Guyon Lerrant, l’ugn des tabellions
soubzscriptz, en la Rue Neuffve, forsbourgs de la ville de Kempercorentin, le pénultième jour de may, l’an mil
cincq centz quarante. Constat en cancelle : journaulx, quatorze. Et en interlligne, doze. Donné comme dessus.

F. de Quoettannezre, passé                Guy Lerrant, passé

[Archives départementales de Loire Atlantique.
B 2031. (Liasse.) – 60 pièces, parchemin ; 10 pièces, papier.
1493-1732. – Aveux collectifs de la sénéchaussée de Quimper. - Aveux et dénombrements de terres, de fiefs, de rentes, de convenants, de maisons, d’héritages nobles et roturiers, de convenants et de manoirs, tenus prochement du Duc et du Roi, dans les ressorts des sénéchaussées de Quimper, de Fouesnant, de Rosporden, de Châteaulin et de Gourin : par G. Kerniher [Guillaume Kerviher] et sa mère, dame du Drévers, Jean Kerniher [Kerviher], sieur de Rubihan, Tanguy Kerniher [Kerviher] et sa mère Marie Donvalen, pour différentes possessions dans les paroisses de Plonéiz, de Lannédern, de Perguet, de Ploaré, et de Quéménéven (1540-1549),...
Transcrit par madame Nathalie CALVEZ en février 2006, d’après cliché de l’original de Jacques Petit, le 8 août 2005.]
 Cheff-rente : rente féodale touchant, sauf exception, une terre roturière, relevant de la mouvance du fief.
 Bénodet
 Lanhoulou en Ploneis
 Mont de Gargane (ou San-Angelo) : Massif montagneux de l’Italie péninsulaire, plongeant sur l’Adriatique et formant l’éperon de la botte italienne. On y trouve une grotte et un sanctuaire dédié à saint Michel
 Mode de concession d’une terre, dans lequel le fond est distingué des édifices. Les édifices sont concédés en propriété à un domanier par le foncier, qui peut en fin de bail congédier (ou congéer) le domanier en lui remboursant la valeur des édifices.
 Actuelle rue Jean Jaurès.

2°)
9 décembre 1548
Nantes (Evêché de Nantes, actuellement en Loire Atlantique).

Présentation le 9 décembre 1548 en la chambre des comptes de Nantes de la déclaration, spécification et dénombrement de terres, cheffrentes et droits héritiers, établie le 20 septembre 1548 à Quimper,  que détiennent Marye DOUVALEN, veuve de Guillaume KERVIHER, de son vivant seigneur de DRÉVERS, et Tanguy KERVIHER, son fils, seigneur du DRÉVERS, 

en la paroisse de Plonéis, le tenure de Lanhoulou, par héritage des parents de Marye DOUVALEN, et que tiennent Henry GUESTON et Jehan PEZRON,

au village de Lannédern, une terre détenue par Tanguy KERVIHER par héritage de son frère Guillaume KERVIHER, décédé en l’an, et que tient Even LE BRAS. 

Attaché à l’acte de la cour des comptes de Bretagne du 1er octobre 1548.

Transcription :

Folio 1, recto

Présenté à Nantes, en    Déclaration, spécification et dénombrement
 la Chambre des    des terres, rentes, cheffrentes et droictz hérityers que noble     
Comptes, le neufiesme    damoyselle Marye Douvalen, veufve de feu maistre Guillaume Kerviher   
de décembre, l’an mil     seigneur en son vyvant de Drevers, et Tanguy Kerviher, son filz, seigneur de
cinq cens cinquante cinq    Drevers, tiennent ou fyé proche du roy nostre seigneur, à foy, debvoir et
    hommage et debvoir de rachapt, quant le cas advyent, soubz
Damoyselle Marie Douvalen    les courtz et jurisditions de Kermperchorentin et Chasteaulin, en   
    l’évesché de Cornouaille, et soubz la jurisdition et parroisse de
    Ploeneiz et Lanedern respectyvemant.
Kempercorentin
Chasteaulin
Premyer
En la parroisse de Ploeneiz
en ladite jurisdition de Kempercorentin

Langollou Uhelhauff

Rapporte, ladite damoyselle Marye Douvalen, avoir et luy
appartenir, par droict hérityer, à cause de la succession
de ses père et mère, dessur le village de Langollou
Uhelauff, que tiennent Henry Gueston et Jehan Pezron,
quatre res forment, quatre res seigle, moyctié comble
et moyctié rase, quatre res avoyne combles et foules,
à chacun terme de sainct Michel Mont Gargane, et vingt
denyers monnoye, une cruble avoyne, une gelyne
et trois corvées, à chacun terme de janvyer, par chacun an.

Et est, ledict lieu, sittué entre terres damoyselles
Margaritte Richart, hérythyer de feu Jehan Richart,

folio 1, verso      [ saut de page ]

dame de Langollou, terres de la Commanderye
de Sainct-Jehan en Prisiac, et terres aux hérityers feu
maistre Yves Le Lagadec, en ladite parroisse de Ploeneiz.

En la jurisdition de Chasteaulin
En la parroisse
de Lanedernn

Ledict Tanguy rapporte tenir, oudit fyé, en ladicte
jurisdition de Chasteaulin, par cause de la succession de
deffunct Guillaume Kerviher, son frère aisné, décédé
en l’an, sans hoyr de sa chair, ung lieu et estage que tient,
soubz luy, à tiltre de convenant congéable, Even Le Bras,
ou village parrochial de Lanedernn, pour luy en
payer, de taille, par chacun an, quarante solz monnoye.

Et contient, ledict lieu
Scavoir

Soubz maisons, aire, pourpris, courtilz et vergiers,
envyron demy journeau de terre.

Item, en parcz et clostures, envyron sept journaulx
de terre chaulde.

Et en terres froydes et pasturages, envyron vingt
journaulx.

Et en pré, envyron quatre journaulx à faucher.

Folio 2, verso    { saut de page ]

Et est, ledict lieu, sittué sur terre au seigneur de
Quillyen, terres des yssues du village de Ressarnou
et une ryvyère appellée La Ryvyère Daffin et
le chemyn menant dudit village de Rostannou à l’église
parrochiale de Lanedernn.

Et tout ce que dessus ont, lesdits Marye Douvalen
et Tanguy, son filz, seigneur de Drevers, présentz en droict,
devant nous, par la court de Kempercorentin,
congneu et congnoissent estre vroy et contenyr véryté.
Et à celle cause, promectent, jurent, gréent et
promectent foy et fidélitté au Roy, nostre seigneur, et s’obligent
à faire les servyces, debvoirs et obéyssances
seigneuriaulx, à luy et à sesdites courtz et chacune, deubz et
appartenant, et sellon la nature du fieff. Et pour
présenter cestes au Roy, nostre seigneur, ou à ses commys
ou députtéz, la part ou estre debvera, avec luy
faire foy et hommage à celle cause et faire toutes
les aultres choses ce touchant requises, ont
institué et instituent, par cestes, l’un l’aultre et
maistre Thomas Forget, Guillaume Cousin              et
chacun d’eulx seul et pour le tout, leurs procureurs

Folio 2 recto     [ saut de page ]

o tout pouvoir, comme dict est, ad ce pertynent.
Promectantz, lesdicts instituantz, à droict
ester et le juge payer, sy mestyer est. Et
pour ce que ainsy ont voullu et consenty, les
avons ad ce tenir, par le jugement de nostredicte
court, condempnéz et les y condempnons. Donné
tesmoing de ce, le scel estably aux contractz de
notre dicte court à cestes mys. Ce fust faict et gréé
en la maison de Jehan Le Dymanach, l’un des notaires
soubz seignantz, située en la rue aux Febvres, en la parroisse
de Sainct Mahé, Fosbourgz de la ville de Kempercorentin, le
vigntiesme jour de septembre, l’an mil cinq centz
quarante houict.

    J. Dymanach, passé
[T. Forget]

[Archives départementales de la Loire Atlantique.
B 2031. 1493-1732. – Aveux collectifs de la sénéchaussée de Quimper. - Aveux et dénombrements de terres, de fiefs, de rentes, de convenants, de maisons, d’héritages nobles et roturiers, de convenants et de manoirs, tenus prochement du Duc et du Roi, dans les ressorts des sénéchaussées de Quimper, de Fouesnant, de Rosporden, de Châteaulin et de Gourin : par G. Kerniher [Guillaume Kerviher] et sa mère, dame du Drévers, Jean Kerniher [Kerviher], sieur de Rubihan, Tanguy Kerniher [Kerviher] et sa mère Marie Donvalen, pour différentes possessions dans les paroisses de Plonéiz, de Lannédern, de Perguet, de Ploaré, et de Quéménéven (1540-1549),...
Transcrit par madame Nathalie CALVEZ en février 2006 d’après cliché de l’original de Jacques PETIT, le 8 août 2005.]

 Dougoalen ?
 Lanhoulou
 Resternou
 Douffine
 En blanc dans le texte
 Actuelle rue du Chapeau Rouge

3°) 20 juin 1549
Quimper (Cornouaille, actuellement en Finistère).

Déclaration, spécification et dénombrement de terres, rentes, cheffrentes et droits héritiers que Marye DOUVALEN, veuve de Guillaume KERVIHER, détient en la paroisse de Plonéis : une tenure par succession des ses parents dans le village de Lanhoulou, que tiennent Henry GUESTON et Jehan PEZRON.

Transcription :

Folio 1, recto

Déclaration, spécification et dénombrement des terres, rantes, cheffrentes et droictz héritiers que noble damoisselle Marye Douvalen, veuffve de feu maistre Guillaume Kerviher, seigneur en son temps du Drevers, tient ou fieff prouche du Roy nostre seigneur, à foy, homaige et debvoir de rachapt, quant le cas advient, soubz, la court et jurisdiction de Kempercorentin, en l’évesché de Cornouaille,
et soubz la jurisdiction en la parroisse de Ploeniez.
Kempercorentin

Premier
En ladite parroisse de Ploeneiz, en ladite jurisdiction de Kempercorentin

Langoullou Uhellauff

Rapporte, ladite dammoisselle Marie Douvalen, avoir et luy apartenyr, par droict héritier, à cause de la succession de ses père et mère, dessur le village de Langoullou Uhellauff, que tiennent Henry Gueston et Jehan Pezron, quatre rez froment, quatre rez seigle, moictyé comble et moictyé rase, quatre rez avoine comble et foullez, à chacun terme de sainct michel Montegargayne, et vignt deniers monnoie, unne crublée avoine, unne gélyne et trois cornées, à chacun terme de janvier, par chacun an.

Et est, ledit lieu, sittué entre terres dammoisselle Margaritte Richart, héritière de feu Jehan Richart, damme de Langoullou, terres de la Commanderye de Sainct Jehan en Prisiac, et terres aux héritiers feu maistre Yves Le Lagadec, en ladicte parroisse de Ploeneiz.

Folio 1, verso    [ saut de page ]

Et ce que dessus a, ladicte Marye Douvalen, présente en droict devant nous, par la court de Kempercorentin, congneu et congnoict estre vroy et contenir véritté. Et à celle cause, promect, jure, grée et promect foy et fidélité au Roy, nostre seigneur. Et s’oblige à faire les services, debvoirs et oboissances seigneuriaulx à luy et à sadicte court apartenant, et sellon la nature du fieff. Et pour présenter cestes au Roy nostre seigneur, ou à ses commys ou députéz, la part ou estre et de jurer en l’amme de ladicte instituante debvera, avecques luy faire foy et hommaige à celle cause et faire touttes les aultres chosses ce touchant requises, a institué et institue par ces présentes, François Du Boeduc, seigneur dudit lieu, maistre Guillaume Le Baut,     [Hervé Le Vestle, et chacun d’eulx seul et pour le tout, les ses procureurs o tout pouvoir, comme dict est, ad ce pertinent. Promectant, par son serment ladite instituante, à droict ester et le juge paier, si mestier est. Et pour ce que ainsin a vouleu et consenty, l’avons ad ce tenyr, par le jugement de nostredite court, condempné et condempnons. Donné tesmoign de ce, le scel estably aux contractz de nostredite à cestes mys. Ce fust faict et gréé en la maison Jehan Le Dymanach, l’ung des soubzsignantz, située en la parroisse de Sainct Mahé, fobourg de Kempercorentin, le vigntiesme jour de juign, l’an mil cincq centz quarente neuff. Constat d’interlligne : et de jurer en l’amme de ladite instituante ; par     [ son serment. Approuvé comme dessus.
    Le Gardien    J. Dymanach

Folio 2, verso

Kempercorentin

Mynu des rentes sur le villaige de Langoulou Uherhauff,
présenté par Marie Donnalen, daté du xx juin M vc xLix

Cotté iict iiiixx xvi

Deux cens quatre vingt seize

NOTA : la ponctuation et des majuscules aux noms et prénoms ont été ajoutées à la transcription.

[Archives départementales le Loire Atlantique.
B 2031. (Liasse.) – 60 pièces, parchemin ; 10 pièces, papier.
1493-1732. – Aveux collectifs de la sénéchaussée de Quimper. - Aveux et dénombrements de terres, de fiefs, de rentes, de convenants, de maisons, d’héritages nobles et roturiers, de convenants et de manoirs, tenus prochement du Duc et du Roi, dans les ressorts des sénéchaussées de Quimper, de Fouesnant, de Rosporden, de Châteaulin et de Gourin : par G. Kerniher [Guillaume Kerviher] et sa mère, dame du Drévers, Jean Kerniher [Kerviher], sieur de Rubihan, Tanguy Kerniher [Kerviher] et sa mère Marie Donvalen, pour différentes possessions dans les paroisses de Plonéiz, de Lannédern, de Perguet, de Ploaré, et de Quéménéven (1540-1549),...
Transcrit d’après cliché de l’original de Jacques PETIT pris le 3 août 2005,  par madame Nathalie CALVEZ en février 2006]

Date de création : 23/07/2008 @ 08:29
Dernière modification : 31/07/2008 @ 10:18
Catégorie : Familles
Page lue 3543 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°4 

par linnyuan le 16/04/2016 @ 10:39

linyuan0416abercrombie and fitchceline outletchicago blackhawkspittsburgh steelers jerseynike soccer shoesair jordan 13redskins jerseys49ers jerseykobe 9 elitedolphins jerseysnike outlet store onlinecheap nike shoes salegolden state warriors jerseystods shoesmiami heatseattle seahawks jerseyslos angeles clippersminnesota vikings jerseysnike roshe run shoeslacoste pas chersalomon shoescarolina jerseysnike free 5atlanta falcons jerseypackers jerseystods outlet onlinegreen bay packers jerseyslos angeles lakers jerseysjordan 4abercrombie and fitchnike trainers ukabercrombie outletvikings jerseysvans shoeslos angeles lakerskobe 9cowboys jerseysed hardy clothingarizona cardinals jerseysjets jerseyfoamposite shoesconverse shoes salechiefs jerseygiuseppe zanotti shoesnew york knicks jerseynike trainersnike outlet storeair max ukphiladelphia eagles jerseysnew orleans saints jerseyspatriots jerseysindianapolis colts jerseyswashington redskins jerseysoklahoma city thunderhollisterair max 90baltimore ravens jerseysjordan 11cheap nike shoeseagles jerseysnike free running

Réaction n°3 

par Kevin le 14/06/2012 @ 06:57

bride's bouquet, for example, is very nice having candelabras manufactured from a mix regarding roses and fewer high-priced lisyanthus ball gown wedding dresses .You give upwards next to nothing so far as design and style plus size wedding dresses , but it can be an easy way to cut your wedding day spending plan.For an incredibly tasteful as well as modern-day collaboration, consider utilising non-floral aspects.One particular sizzling development should be to put showy blooms for the marriage blossoms, possibly all of light or multi-colored peacock feathers Cheap Ball Gowns .This particular seems to be great using one of a kind wedding ceremony information, prom dresses . just like the contemporary wedding dress and hand made custom marriage jewelry evening dresses . .Merge the particular duck down together with bouquets for the arrangements to feature a bit of episode. . And then for that wedding reception lace wedding gowns , visit full-scale by using show-stopping decorations produced solely by feathers. sun Dresses . Your friends and relatives won't neglect how remarkable

Réaction n°2 

par Katelyn le 14/06/2012 @ 06:56

ordinary gifts.If you would like ones gifts to become a tiny bit several, but a lot more unique on your bridesmaids, in that case have them individualized.There are numerous issues that may be stitched or maybe customized with companies, prom dresses . 2012 prom dresses initials or even insurance quotes.An array of well-known personalized ordinary gifts are stitched handbags, customized bracelets gift ideas, company logo t-shirts, bridal dresses etched photo structures, customized bracelets cardboard boxes, individualized cosmetic luggage and so forth. 1, tea length wedding gowns . replica watches, replica rolex watches, bride dresses replica tag heuer watches evening dresses . , replica cartier watches, To wind down as well as chill out with some group of exhausting products, any engagement bathtub is the most well-known gathering before the wedding ceremony mermaid wedding dresses . , which you could reveal an enjoyable as well as exciting moment along with your ordinary, best lady along with family and friends plus players for your marriage.This get together could

Réaction n°1 

par doudoune le 27/04/2012 @ 03:37

moncler doudoune moncler veste moncler doudoune moncler pas cher moncler pas cher moncler homme moncler femme moncler soldes doudoune moncler femme doudoune moncler homme moncler enfant moncler doudounemoncler moncler jacken moncler outlet moncler weste Moncler Daunenjacke montclaire montclaire jacken moncler online shop moncler jacke moncler jacken outlet Plastic bearing 塑身 瘦身 瘦身餐 台南減肥 減肥藥有效 ; 減肥藥 快速減肥方 ;法 有效減肥方 ;法 減肥方法 快速減肥 減肥餐 減重方法 健康減重 健康減肥 減重門診 減肥門診 減肥 減肥 減肥 更年期症狀 ; 更年期症狀 ; 碳粉匣 HP碳粉匣 EPSON碳粉匣 碳粉匣宅配 ; 輸送機 翻譯社 英文翻譯


up Haut up

Hervé Site - © 2006-2008

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour ce faire, il vous suffit de m'en faire la demande par e-mail (adresse dans la boîte Webmaster).