Pratique
Documents bretons
ARCHIVES
DE BRETAGNE
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Familles - Coetfao (de)
COETFAOU

<<.D'or à trois pots(ou orceaux) de gueules...>> ( AD 44 B 2035 )

    Guillaume de Coetfaou  possèdait une maison à Quimper , Grand-rue, ou rues de la vigne, du Frout,  ou de Maesminihy, assise rente constituée par Alain le Gall évêque, pour la Cathédrale en 1336
    André de Coetfaou chevallier de Jérusalem , de Bretagne, et Vice-Amiral dudit payz
    époux de dame Ysabau de Coetivy D'où  Jan et Arthur
    Jan de Coetfaou fils aisné et principal héritier épouse la fille aisnée du comte de Guergorlay  n’eurent qu"une fille pour héritière laquelle épousa le vicomte du Fou admiral de Bretagne chevallier de Jérusalem , lesquels laissèrent une fille à laquelle, le sgr baron du Pont Labé se maria.
    Artur de Coetfaou surnommé du Marhallech fils puisné; épousa Marguerite deRenongar fille aisnée de ladite maison en la paroisse de Plovan, à présent au sieur de Kermoguer,
Haouise de Coetfao principale héritière d'Even du Ponthou, épouse de Guillaume du GUERMEUR
morte en 1398.

Extrait des notes de Louis le GUENNEC concernant PLUGUFFAN
Château de COETFAO
A 2 km au N-O du bourg sur une hauteur ses ruines servent de courtil à la ferme du Porz (la cour ).
Constitué en un terrain vaguement circulaire mesurant environ 20 mètres de diamètre intérieur et surélevé de 2 à 3 mètres des terrains environnants. Un retranchement l'enveloppait d'une largeur d'au moins 3 mètres et était bordé de douves encore vaguement apparentes par endroit.
Dans la partie nord de l'enceinte il y a des vestiges assez apparents d'un donjon ou tour carré, des amas de pierres, les traces d'une butte plus élevée que le reste, tout cela noyé dans le lierre et les broussailles. Le milieu de l'enceinte devait former cour car il parait avoir toujours été vide.
Ces ruines de COETFAO ont servi de carrière aux habitants des villages voisins.
On voit à la ferme du Porz un linteau de fenêtre muni d'un larmier? indiquant l'époque gothique.
Un peu plus au nord en continuant le chemin on parvient à un beau tumulus placé sur un point culminant d'où l'on découvre une vue magnifique sur le pays de Coray, Rosporden, Fouesnant, la mer, Loctudy,etc...
Le tumulus a été percé d'un large trou resté depuis ouvert.
Excursion du 9 août 1921
... 
... COETFAO situé à 3000 mètres des cloches, à droite en allant de Pluguffan à Guengat. Tout a disparu.
...
Desservi par une des voies romaines...
...
Voir une description de l'état de la motte du vieux château en 1882 par M. Trévidy dans le bulletin de la Société Archéologique du Finistère de cette année 1882 pages 268 à271.
Dans le même page 349 à 358, les anciens seigneurs de cette terre : les du GUERMEUR et les ROSTRENEN...aussi les du PONT et les du QUELENNEC.
.....
Le 6 Août 1542
Contrat de vente consenti par noble et puissant Jehan du QUELENNEC, baron du PONT et de ROSTRENEN, vicomte du FOU, seigneurs du QUELENNEC, de COETMEUR, du PONTHOU et de COETFAO, à noble homme Rolland de LEZONGAR seigneur de PRATANRAS....de la seigneurie de COETFAOU pour la somme de 2.200 livres.
A noter que la seigneurie de PRATANRAS appartenait aussi aux du Quelennec, peut-être l'ont-ils vendue peu avant?

Les seigneurs de COETFAO  sont fondateurs l'église de Pluguffan , actuellement des XV et XVIème siècles, mais qui comporte des arcades du XIIème siècle.
Des arcades en plein cintre du XIIème s. avec double archivolte terminées en surplomb, les chapiteaux sont peu ornés.
Sur le 1er à gauche du maitre autel actuel est sculpté un oiseau ( qui semble être une poule, avec des palmettes verticales dans les coins ).
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
STANG-ROHAN
Au dessous de l'oppidum de KERGARADEC, se trouve dans un vallon marécageux les restes de l'ancien donjon de STANG-ROHAN, de forme carré et bati sur une motte artificielle, environnée d'fossé revêtu d'une enceinte extérieure circulaire. Semble daté du IX ou Xème siècle.
Il était le chef lieu de l'antique fief du QUEMENET qui comprenait Pluguffan et Plomelin.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Notes et rappel
Selon le Prédour le premier des Marhalla serait le frère puîné du dernier possesseur mâle de la seigneurie, nous sommes en mesure de retracer la suite:  la fille de son frère aîné le sire de COETFAO nommée Haouise apportera celle-ci à son mari du Guermeur sire du Ponthou, leur fille l'apportera à son tour à Pierre de Rostrenen sire dud., leur fille l'apportera à son tour à Jean du PONT, baron du PONT, la baronnie du PONT sera héritée au début du XVIème s. par les du Quelennec, qui vendront la seigneurie pour 2900 livres.

Il est à noter que cette cascade de concentrations n'a pas bénéficié à la seigneurie, en effet il ne semble pas que le château ait été touché par aucun des propriétaires successifs, qui l'ont donc exclusivement exploité pour ses rentes. Avec un résultat simple : aujourd'hui il ne reste pas de pierres et le nom même du site est altéré.

La taille des ruines, leur construction sur une motte artificielle et en pierre, les bases de l'église du XIIe s., le donjon du Quémé-net daté d'avant l'an mil, la disparition de la famille tenante à la fin du XIVe s., laissent supposer que ce château fort date au moins du XIIe s.


Le sgr de Coetfao ayant, dit-on, fourni beaucoup de bois pour la charpente de la cathédrale de Quimper, eut par récompense le droit de sonnerie et de cueillette des oeufs.

Noblez hommez Artur de COETFAOU surnommé du MARCHALLECH fils puisné de haut et puissant messire André de COETFAOU chevallier de Jérusalem , de Bretagne, et Vice-Amiral dudit payz et de dame Ysabau de COETIVY sa compagne; épousa demoiselle Marguerite de RENONGAR fille aisnée de la maison de RENONGAR en la paroisse de Plouan, à présent au sieur de KERMOGUER,

AD29 -    1E248 :
    27IV1389 : Sachen que je Saludem du Treff et je Constance Quoetfao femme dudit Saludem, tenir de Monseigneur du Pont... ladite Constance à cause de son douaire de CoKellenec en le ville de Keranguen et Kerelouarn et leurs terroirs... en la paroisse de Combrit. Sceau de Jehan de Penisquin, petit, cire verte, peu lisible.
    1E410 à 422 à voir : supposé Pratanras et Coetfao.
    2G203 :
    12IX1375 : Even de Coetfau témoin de fondation de Payen de Kerrouant à Quimper.
B697
Charles Marie Raymond d'AREMBERG et Louise Marguerite IRIS de la MARCK seigneuries de COETFAO et PRATANRAS.

Trévédy : BSAF 1882 :
Description de l’état de la motte.

AD44 -    B2035 :
1653 : Aveu de la seigneurie de Coetfao par Claude Visdelou chevalier.

Date de création : 22/07/2008 @ 23:18
Dernière modification : 22/07/2008 @ 23:18
Catégorie : Familles
Page lue 3512 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°6 

par linnyuan le 16/04/2016 @ 10:39

linyuan0416abercrombie and fitchceline outletchicago blackhawkspittsburgh steelers jerseynike soccer shoesair jordan 13redskins jerseys49ers jerseykobe 9 elitedolphins jerseysnike outlet store onlinecheap nike shoes salegolden state warriors jerseystods shoesmiami heatseattle seahawks jerseyslos angeles clippersminnesota vikings jerseysnike roshe run shoeslacoste pas chersalomon shoescarolina jerseysnike free 5atlanta falcons jerseypackers jerseystods outlet onlinegreen bay packers jerseyslos angeles lakers jerseysjordan 4abercrombie and fitchnike trainers ukabercrombie outletvikings jerseysvans shoeslos angeles lakerskobe 9cowboys jerseysed hardy clothingarizona cardinals jerseysjets jerseyfoamposite shoesconverse shoes salechiefs jerseygiuseppe zanotti shoesnew york knicks jerseynike trainersnike outlet storeair max ukphiladelphia eagles jerseysnew orleans saints jerseyspatriots jerseysindianapolis colts jerseyswashington redskins jerseysoklahoma city thunderhollisterair max 90baltimore ravens jerseysjordan 11cheap nike shoeseagles jerseysnike free running

Réaction n°6 

par linnyuan le 16/04/2016 @ 10:39

linyuan0416abercrombie and fitchceline outletchicago blackhawkspittsburgh steelers jerseynike soccer shoesair jordan 13redskins jerseys49ers jerseykobe 9 elitedolphins jerseysnike outlet store onlinecheap nike shoes salegolden state warriors jerseystods shoesmiami heatseattle seahawks jerseyslos angeles clippersminnesota vikings jerseysnike roshe run shoeslacoste pas chersalomon shoescarolina jerseysnike free 5atlanta falcons jerseypackers jerseystods outlet onlinegreen bay packers jerseyslos angeles lakers jerseysjordan 4abercrombie and fitchnike trainers ukabercrombie outletvikings jerseysvans shoeslos angeles lakerskobe 9cowboys jerseysed hardy clothingarizona cardinals jerseysjets jerseyfoamposite shoesconverse shoes salechiefs jerseygiuseppe zanotti shoesnew york knicks jerseynike trainersnike outlet storeair max ukphiladelphia eagles jerseysnew orleans saints jerseyspatriots jerseysindianapolis colts jerseyswashington redskins jerseysoklahoma city thunderhollisterair max 90baltimore ravens jerseysjordan 11cheap nike shoeseagles jerseysnike free running

Réaction n°1 

par Gwen le 23/02/2010 @ 18:00

Sauf la généalogie ancienne produite par Jean du Marc'hallac'h chanoine de Cornouaille et qui semble bien fantaisiste (voir mon message concernant les origines de la famille du Marc'hallac'h reprises de Lohennec) , existe-t-il une autre trace de ces armes associées à ce nom ?


up Haut up

Hervé Site - © 2006-2008

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour ce faire, il vous suffit de m'en faire la demande par e-mail (adresse dans la boîte Webmaster).