Pratique
Documents bretons
ARCHIVES
DE BRETAGNE
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Familles - Barbu (le)
Alliances : du Rible.

BN     F22318 :   
p 75 :    1294 : Jean I le Barbu contre l'évêque de Cornouaille.
p.107 :    1485 : Don à Charles de Queimmerch du rachat de feue Jehanne le Barbu femme dudit Charles sans préjudice du rachat dû par le décès de feue Aliette de Rosmadec en son vivant dame du Quilliou donné à Pierre le Laceur.
p.538 :    1470 : Commission pour Jehanne le Barbu veuve feu Christophle sieur du Juch tutrice de ses enfants de faire convenir dame Louise du Mur touchant les aliénations que celle dame Louise aïeule de ses enfants a faites et veut faire de ses héritages.
1470 : Evocation pour demoiselle Jehanne du Quilliou de cause entre elle et dame Louise du Mur et Henry Berien et Louise du Juch sa femme.
p.590 :    29I1470(1) : Mandement impétré par Jeanne le Barbu dame du Juch veuve de feu Christofle du Juch sieur dudit lieu naguère décédé, à ce que vu qu’elle excède l’âge de vingt ans elle soit déclarée habile d’avoir la tutelle et gérer les affaires de Christofle du Juch mineur son fils et dudit défunt.
p.617 :    1505 : sauvegarde pour Aliette de Lanarun veuve de feu Guillaume le Barbu.
p.636 :    18II1502(3) : Vincent le Barbu archer de la garde du corps du roi.
p.763 :    19III1521(2) : Evocation pour Henry de Penguilly écuyer sieur dudit lieu contre Thébaud de Kimerch touchant le droit naturel ès héritages de feus Jean le Barbu et Aliette Rosmadec sa femme.
p.768 :    8VII1522 : Sauvegarde pour Me Tanguy le Barbeu et Hervé le Barbeu.
p.784 :     20X1524 : Mandement pour Guillaume de la Bouexière contre Me Tanguy le Barbu.
p.1076 :    1407 : Lettre comment Monseigneur gardera et défendra Messire Jehan le Barbu, Jehan de Lespervier, Anthoine Rice et Allain du Parc.
    F11531 :
p.35 :    1IX1398 : Lettres de serment  de fidélité au duc par Jean le Barbu chevalier.
p.71 :    29III1392(3) : Lettre de Jean le Barbu qui consent au cas qu’il obtienne au procès pendant entre lui et Messire Tanguy de Kermen, pour certains héritages ès évêchés de Léon et Cornouaille donnés autrefois par le duc à Jean le Barbu son père que ledit Kermen prétendait vu un autre don à lui fait par le duc.
p.134 :    5X1410 : Mort de Guy le Barbu évêque de Léon.
p.152 :    1391 : Contrat par lequel Olivier de Launay et Catherine Lesenquet sa femme comme héritière de feu Salou Sergent, transporte à Yvon le Barbu tout son droit à Lesneven.
p.206 :    13I1403(4) : Officiers nommés par le duc de Bourgogne pour le gouvernement de Monseigneur de
Bretagne : ... Jehan le Barbu...
p.387 :    3V1413 : Minu par Jehan le Barbu fils de Jehan.
p.415 :    25VIII1385-19I1386(7) : recette de Quimper : nobles exemptés du droit sur l’entrée des vins et des blés : Mons. Jehan le Barbu.
F8267 :
p.109 :    1413-26 : Recette ducale : à Maître Yves le Barbu envoyé en cour de Rome, 100 livres.
    F11542 :
p.114 :    1394 : Jehan le Barbu chambellan du duc.
p.134 :    1391,95 : Henri le Barbu chancelier de Bretagne.
p.183 :    1394 : Jehan le Barbu, chevalier, capitaine de Quimper.
    PO 1608 : art. Kerouartz :
le Barbu seigneur de Killiou épouse Constance de Porhoet, d’où
Jean le Barbu chevalier employé par le duc Jean IV.
Henry le Barbu chancelier du même duc, évêque de Vannes puis de Nantes.
Guy le Barbu évêque de Léon.
Adelice le Barbu abbesse de la Joie.
Jeanne le Barbu épouse Hervé seigneur de Kerouartz, dont postérité.
   
Dom Morice : Pr. II col.708 :
    Obligation de Jehan de Saint-Alouern pour la capitainerie de Conq, cautionnée par Jehan le Barbu, chevalier.

Dom Lobineau : col. 1183 :
1451 : Jean III le Barbu écuyer du duc.
    col. 620 et suivantes :
1381 : ratifications du traité de Guérande : ... Jehan le Barbu...

SAF - t.XV : 1888 :
p.102 :    9 iduum januarii (1460) 1465 : Joanna Barbuti quundam uxor Henrici de Jugo, militis, domini de Pratanroux, amica fidelissima hujus conventus.
p.103 :    5 iduum octobris 1480 : Obiit apud Mur ( le Mur en Saint-Evarzec dont les Juch étaient seigneurs ) praepotens et probus miles dominus Henricus de Jugo qui solemni matrimonio fuerat junctus Margaritae de Jugo, post decessum dominae Joanna Barbuti, cum suis sepultus, secunda die post, in sepultura parentum : supra id quod dici potest dilexit fratrum ordinem.
p.114 :    nonis augusti 1411 : Dominus Joannes Barbuti apud Parisiis sepultus in conventu fratrum minorum parisiensium, qui multum afficiebatur ad ordinem.
    9 cal. novembris 1434 : nobilis vir dominus Joannes Barbuti amicus et beneficus fratrum minorum.
    6 cal. junii 1450 : Johannes Barbuti dominus du Quilliou probus et valens in armis, qui fuit interfectuc in mare, sepultus in conventu isto.
9 cal. martis 1451 : nobilis ac praepotens dominus dominus du Quilliou, qui obiit in domo sua et apportatus fuit in domo ista ad sepulturam suorum parentum.
4 cal. aprilis 1485 : devota domina Aliesa de Rosmadec, sepulta in sepultura mariti sui domini du Quilliou.

AD29 - A84 :    Châtellenie de Quimper :
    18I1411(2)-31VIII1413 : Rachat de Jehan le Barbu.
    1434-1435 : Rachat de Jehan le Barbu.
        Châtellenie de Pont-l’Abbé :
    1449-1452 : Rachat du sire du Quilliou.

AD44 -    E143/27 :
    1IX1398 : à tous ceux qui ces lettres verront et orront Jehan le barbu, chevalier, salut. Savoir faisons que comme il ait plu à mon souverain seigneur Monsieur, Monsieur Jehan, duc de Bretagne et comte de Richemont, me avoir octroyé et voulu que je aie et jouisse par héritage pour moi et mes héritiers des terres, rentes et héritages qui jadis furent à feu Jacques Boulic en l’évêché de Cornouaille et des terres et des héritages et rentes qui furent feu Raoul Mengant et dame Aanoe de Kergournadech et d’autres rentes et héritages en l’évêché de Léon que tient à présent Monsieur Tangui de Kermaon o certaines conditions, desquelles terres, rentes et héritages tenus de Mondit seigneur sans moyen je lui ai fait foi et héritage et par ce ait voulu que je en jouisse tantôt et incontinent après le décès dudit Monsieur Tangui sans aucun débat ni empêchement selon la teneur des lettres de mon dit seigneur à moi sur ce baillées j’ai puis ce promis et juré et par ces lettres promets et jure par la foi et serment de mon corps et oblige moi et tous mes biens meubles et héritages à mon dit sieur le duc et à ma souveraine dame Madame la duchesse et à leurs hoirs à être à toujours mais leur bon vrai et loyal suiteur et obéissant à mon loyal pouvoir et tenir be’ pti loyalement et de chacun d’eux sans fiction, fraude ni malengin vers tous et contre tous qui peuvent vivre et mourir et par l’approche à eux que à nul autre ; et en témoin de ce j’ai mis à ces présentes le passement de ma main avec le scel de Monsieur gilles de Lebest en l’absence du mien à ma prière et requête. Donné à Nantes le 1er jour de septembre l’an 1398. Jehan le Barbu.

ANJJ104 :
    Charles par la grâce de Dieu roi de France savoir faisons à tous présents et à venir que comme feu notre très cher cousin Charles duc de Bretagne de rie mer pour le temps qu’il vivait et notre très chère cousine la duchesse sa femme de commun assentement par mûr avis et délibération de leur conseil et pour considération et en partie de rémunération de bons et loyaux services que leur avait faits feu notre aimé et féal chevalier Hervé du Juch lors écuyer eussent donné et octroyé audit feu Hervé en héritage perpétuel pour lui, ses hoirs et successeurs et les ayants cause de lui toutes les rentes, terres et héritages qui jadis furent feu Jacques Bouloic en la baillie et sénéchaussée de Cornouaille en Bretagne, tant maisons et manoirs comme rentes en deniers, terres arables et non arables, prés, bois, étangs, moulins, panes, avec toute seigneurie et juridiction, haute, moyenne et basse et toutes autres redevances en la manière que ledit feu Jacques les souloit tenir sans rien y retenir excepté la foi, l’hommage et la souveraineté, lesquelles rentes et héritages avaient été confisqués et acquis à feu notre très cher cousin le duc Jehan de Bretagne prédécesseur sans moyen de notre dit cousin le duc Charles et par vertu dudit don ledit feu Hervé eut en la possession réelle et corporelle des choses dessus dites et les ait tenues et en ait joui paisiblement tant comme notre dit cousin le duc Charles vécut et jusques à ce que le duc qui naguère était les lui ôta de fait et les donna à maître Jehan le Barbu son conseiller qui depuis les a tenues et tient et occupe de fait à présent et icelui duc qui naguère était se soit rendu notre rebelle et ait fait venir les Anglais nos ennemis en notre royaume et leur ait baillé plusieurs de ses châteaux, villes, forteresses, desquelles ont tenues et tiennent encore aucuns en tout nous pour nous nos bons et loyaux sujets grever et dommager et naguère soit à les devers notre adversaire d’Angleterre à la fin dessus dite et ledit maître Jehan l’ait continuellement fui et été avec lui étant en cette rébellion en et en son conseil jusques à tant que il est allé devers notre dit adversaire si comme l’on dit par quoi les rentes et revenus dessus nommés nous sont acquis et venus en conns nous considérons les bons et agréables services que ledit feu Hervé fit à nos prédécesseurs et avons en son vivant et que notre aimé et féal chevalier et chambellan Jehan du Juch son frère nous a  fait et à nos dits prédécesseurs et derremerement en ladite duché et autrement et fait chacun jour et que nous espérons que les enfants dudit feu Hervé nous ferons au temps à venir avons donné et octroyé de grâce spéciale et de certaine science et par la teneur de ces lettres donnons et octroyons à Hervé, Henry et Jehanne enfants dudit feu Hervé les rentes, terres et possessions dessus nommées à tenir par eux, leurs hoirs et successeurs et ceux qui auront cause d’eux en perpétuel héritage par la forme et manière que ledit feu Jacques et ledit feu Hervé depuis le don qui lui en fut fait comme dit est les tinrent en leur vivant si donnons en mandement au sénéchal et au bailli de Cornouaille présents et à venir ou à leurs lieutenants et chacun d’eux si comme à lui appartiendra que lesdits Hervé, Henry et Jehanne ou leurs procureurs pour eux et en leurs noms mettent ou fassent mettre en possession et saisine des rentes, terres et possessions dessus dites réellement et de fait et les en fassent et laissent et leurs dits hoirs et successeurs ou ayants cause d’eux jouir et vs paisiblement cessant tout empêchement et contredits pourvu que si au temps à venir les convenait rendre et restituer lesdits Henry, Hervé et Jehanne ne nous en puissent demander ne soyons tenus de leur en faire aucune recompensation et que ce soit ferme chose et établie à toujours nous avons fait de tout notre scel à ces lettres sauf en autres choses notre droit en lancein en toutes donné au bois de Vincennes le 26 juin 1373. Par le roi Yvo.

Charles par la grâce de Dieu roi de France savoir faisons à tous présents et à venir que comme Jehan de Montfort naguère duc de Bretagne mû de certaines considérations eût paravant que il se rendît notre rebelle fait à maître Jehan le Barbu son conseiller certaine donaison de certaines sommes de rente perpétuelle valable et levable et à valoir en ladite somme de rente lui eût donné les héritages, rentes et revenus qui furent feu Jacques Boulic en l’évêché de Cornouaille et ailleurs et les héritages qui furent Azénor jadis dame de Kaergournadech et les héritages qui furent feu Raoul Mengant en l’évêché de Léon appartenant audit duc pour le temps dudit don et avec ce plusieurs autres rentes qui à lui appartenaient et les prenait de son héritage sur autres plusieurs héritages montant à la valeur de 146 livres 11 deniers de rente annuelle et perpétuelle si comme par les lettres dudit duc l’on dit plus à plein apparaître et depuis notre aimé et féal connétable ait donné et octroyé audit maître le Barbu ses lettres contenant la forme qui s’ensuit : Nous Bertrand du Guesclin duc de Mouline connétable de France savoir faisons à tous que nous avons été et sommes informés que Jehan le Barbu et ses enfants sont bons et loyaux et bienveillants du roi et du royaume de France et que de leur pure et libérale volence ils se sont tenus puis la pays de Bretagne en l’obéissance du roi messire pour quoi nous à icelui Jehan et ses enfants avons octroyé que ils aient et tiennent toutes et chacune les choses que noble homme Monsieur Jehan de Montfort adont duc de Bretagne leur avait donné au temps que il était en la grâce et bienveillance du roi messire selon la teneur des lettres d’icelle donaison tant à vie que à héritage et donnons en mandement à tous les justes teneurs ( ?) et autres officiers du royaume de France ou à leurs lieutenants présents et à venir et à chacun d’eux si comme à lui appartient que ledit Barbu et ses enfants ils mettent et gardent en leurs  juste possession et saisine et les fassent seuffrent et laissent jouir et vivre paisiblement desdites donaisons en défendant à tous sur certaines et grosses peines à appliquer au roi messire et à nous que à nos dessus dits le Barbu et à ses enfants il ne...      

Michael Jones : Actes de Jean IV :
t.1     p.76, n°4 :    avant le 29VIII1360 : nomination des ambassadeurs pour négocier avec Charles de Blois : Henri de Kaer, Bonabes de Kallac (Callac), et Jean Batwallon (Bavalan), ... , Maître Jean Coupegorge et Jean le Barbu.
    p.81, n°12 :    7VII1362 : Johan le Barbu témoin.
    p.85, n°20 :    16XII1362 : Datum signatumque Perrum le Barbu.
    p.90, n°32 :     24II1364 : Jean le Barbu, clerc, témoin.
    p.100, n°43 :    21IV1365 : Jean le Barbu témoin.
    p.182, n°146 :    10XI1369 : Jean le Barbu témoin.

Blanchard : Actes de Jean V :
n°1077, tome V p.126 : 23VII1409 : à Jehan le Barbu “ notre bien aimé et féal chevalier pour un cheval 180 livres tournois, quelques livres tournois pour ses dépens d’avoir été naguère en France pour nos affaires ”.

Denis de Thézan : histoire généalogique de la maison de Ploeuc :
    1238 : Jehan le Barbu croisé avec Pierre Mauclerc.

Le Guennec : Vieux Manoirs... :
     1485 : Jeanne le Barbu dame du Quilliou épouse Charles de Keymerc’h sieur dud et de la Rocherousse ; enterrés tous les 2 au manoir du Quilliou (vu pierre)

Chartrier de Kerouzéré :
Constance le BARBU épouse de Jean de KEROUZERE, était fille d'Yves et Marguerite de Kerasquer,
Et une soeur puisnée nommée Alice le Barbu épouse de Guillaume Simon.

Maurice Dilasser : Un pays de Cornouaille : Locronan et sa région.
p.192 :    Cinq du Quilliou inhumés aux Cordeliers entre 1411 et 1485.

Kerviler : répertoire général de biobibliographie :
art. Le Barbu : Guillaume le Barbu avait en 1360 le Quilliou, maison noble de Plougastel-Daoulas.
Le tombeau d’Henry le Barbu dans la cathédrale de Nantes fut rasé en 1733, par le chapitre pour des travaux d’aménagement.

Longchamps (BNF 5506) :
    1467 : montre de Léon : le sire le Barbu de Tréveix : “ d’or sautoir tréflé d’azur ”.

Courcy : “ d’or au trescheur ou essonier ( alias au sautoir fleuronné ) d’azur ; alias accompagné d’un croissant de gueules en chef. Alias : une tête d’homme barbu ( sc. 1381 ) ”.
Jean, éc. De l’hôtel du duc en 1360, ratifie le traité de Guérande en 1381 ; Henry, chancelier de Bretagne et abbé de Prières, évêque de Vannes en 1384, puis de Nantes, mort en 1419 ; Guy, son frère, évêque de Léon en 1385 mort en 1410 ; Adelice et Marguerite abbesses de la Joie en 1391 et 1451. La branche du Quilliou fondue dans Guengat.
Yves, époux en 1400 de Marguerite de Kerasquer, laissa deux filles : 1° Constance, dame de Trévéhy, épouse en 1436 de Jean de Kerouzéré, échanson du duc, d’où la terre de Trévéhy a passé aux du Louet ; 2° Adelice dame de Tronenec, épouse de Guillaume Simon, d’où la terre de Tromenec a passé successivement aux Kergorlay, du Trevou et le Bihanic.

Date de création : 09/07/2008 @ 02:16
Dernière modification : 09/07/2008 @ 09:52
Catégorie : Familles
Page lue 4985 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



up Haut up

Hervé Site - © 2006-2008

Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour ce faire, il vous suffit de m'en faire la demande par e-mail (adresse dans la boîte Webmaster).