blog.gifBlog - Livres

Rubriques

Actualité

BD

Chanson

Cinéma

Combrit

Histoire bretonne

Info

Information

Livres

Mes livres

Monuments

Rentrée littéraire 2008

Transcription d'archives

blog

documents médiévaux bretons

info

infos pratiques

livres

mes livres

Derniers billets


21/04/2014 @ 12:07
conférence ...

20/12/2013 @ 21:37
signature ...


Livres

"Val de Grâce" de Colombe Schneck  -  par Herv%E9+Torchet

Depuis quelques années, c'est devenu un véritable genre littéraire de parler de son environnement familier d'autrefois, souvenirs de ce qui n'a a priori aucun intérêt, aucun autre intérêt que pour les témoins directs des événements et des atmosphères qui y sont relatés. Ces textes prennent la forme de souvenirs, cherchant à dire l'émotion intime. En général, ce ne sont pas à proprement parler des oeuvres littéraires, car ils n'appliquent pas le précepte que Victor Hugo a si lumineusement formulé : "la forme, c'est le fond qui affleure". Dans ces livres, la forme n'importe qu'en partie, la rédaction est minutieuse, soignée, mais oublie que l'écriture est une musique, et que les mots n'ont pas qu'un sens, ils ont aussi une saveur très au-delà de la plate véracité.

Quoi qu'il en soit, le roman que livre cette année Colombe Schneck, sa troisième production en trois ans, est l'un des meilleurs que j'aie lus dans cette catégorie. Très simple, au fil de la pensée, il décrit un petit monde perdu, ses objets, ses voix, ses lumières, ses idées. Il y est question, comme souvent, de déportés (mais comment faire autrement quand la déportation a envahi les décennies qui l'ont suivie pour ceux qui en ont été directement ou indirectement victimes ?). Il y est question de gens qui ne se comprennent pas, de cancer (autre fantôme habitué de ce genre littéraire), mais aussi de bonheur qu'on a laissé vendre.

Bien entendu, le fait que la mignonne Colombe soit aux commandes, que ce soit une personne très exposée médiatiquement, fait qu'une partie du public va se délecter de révélations intimes, dont il cherchera s'il doit les prendre au premier degré.

Tiens ? au fait, c'est vrai : il y a bien inscrit "roman" sur la couverture. Mais alors... tout cela pourrait être inventé. Et il faut se dire que puisque c'est si crédible, il faut bien que ce soit, pour la part de mensonge que suppose une oeuvre, réussi.

Stock.

9782234061590-G.jpg
 
Publié le 19/09/2008 @ 11:46  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


react.gifCommentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Archives

01-2020 Février 2020 03-2020
L M M J V S D
     0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
242526272829 

[]
Nombre de membres 22 membres
Connectés : : ( personne )
 


^ Haut ^